• Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

Préservation des Abeilles

Écrit par: Anne
Publié: 15th April 2018

Article de Hamish

Le charmant, humble bourdon n’était autrefois pas apprécié à sa juste valeur, mais les gros titres de ces dernières années mettant en avant le déclin rapide de plusieurs espèces d’abeilles ont poussé beaucoup d’entre nous à réfléchir à leur importance. Diverses espèces d’abeilles sont responsables de la pollinisation de nos plantes et fleurs, et jusqu’à un tiers de la nourriture que nous consommons dépend de ces petites créatures.

 

L’importance des bourdons

Les abeilles sont des pollinisateurs efficaces et jouent un rôle crucial dans la production de la plupart des aliments qui finissent dans nos assiettes. Des cultures telles que les tomates, les pommes, les fraises et les petits pois dépendent des abeilles. On estime que les abeilles contribuent plus de 400 millions de livres sterling à l’économie britannique chaque année. Si le nombre d’abeilles continue de baisser et que les plantes doivent être pollinisées par d’autres moyens, le coût de la nourriture devrait augmenter considérablement.

Pourquoi les abeilles sont-elles en déclin?

Les prairies de fleurs sauvages de la Grande-Bretagne sont l’habitat parfait pour les abeilles, fournissant des haies et des arbustes pour abri et une abondance de pollen. Mais depuis les années 1930, on estime que 97% de cet habitat a été perdu en raison de l’agriculture intensive et de subventions gouvernementales ridicules pour l’élimination des haies. Ces habitats riches et variés ont tout simplement été détruits en faveur de la production agricole et des pâturages pour les animaux d’élevage. Curieusement, le gouvernement subventionne maintenant la plantation de haies, après avoir subventionné leur retrait.

De nombreux chercheurs et scientifiques pensent que la forte diminution de la population d’abeilles pourrait être due à l’utilisation massive de pesticides dans l’agriculture moderne. Le groupe d’insecticides appelés néonicotinoïdes est utilisé pour lutter contre divers ravageurs, tels que les pucerons, les vers et les charançons. Bien qu’ils soient extrêmement efficaces en tant que méthode de lutte antiparasitaire, les recherches suggèrent qu’ils peuvent également causer des dommages sérieux à nos abeilles. La recherche est en cours et les preuves s’accumulent. Heureusement, il semble qu’une interdiction totale de l’utilisation des néonicotinoïdes soit envisageable à la suite d’une révision majeure par l’UE.

Que puis-je faire pour aider?

La meilleure façon d’aider les abeilles est de rendre votre jardin aussi ‘abeille-friendly’ que possible afin qu’elles aient un endroit sûr où prospérer. Si vous avez la chance d’avoir un grand jardin, le moyen le plus simple de créer un habitat attrayant pour les abeilles est simplement de laisser une petite partie de votre territoire devenir «sauvage». Négliger une parcelle de terrain signifie que l’herbe longue fournira un abri aux abeilles et au fil du temps, des espèces de fleurs sauvages indigènes s’installeront, fournissant aux abeilles le pollen dont elles ont si désespérément besoin.

Si vous avez un espace plus restreint, planter des plantes aimées par les abeilles dans votre jardin est tout aussi efficace. De nombreux magasins de jardinage vendent des sachets de graines portant la mention «mélange pour abeilles» et de plus en plus de revendeurs de plantes mettent en évidence les espèces qui sont propices à attirer les abeilles.

Si vous avez envie de relever un défi, vous pouvez créer un hôtel pour abeilles.

Il suffit de couper une canne de bambou creux en morceaux de 20cm de long et d’attacher les morceaux ensemble en paquet. Placez votre paquet de bambou dans un endroit abrité à environ un mètre du sol et à proximité de fleurs de jardin. Si votre hôtel d’abeilles est en place à la fin de l’été vous pourriez avoir la chance d’accueillir des abeilles solitaires qui viendront pondre leurs œufs dans les tubes. Si vous remarquez qu’une ou plusieurs des tiges de bambou sont scellées avec des feuilles, de la boue ou d’autres matériaux, gardez un œil ouvert pour voir les bébés abeilles qui sortiront des tubes le printemps suivant.

Donner un coup de mains aux abeilles dans votre jardin est abordable, facile et très gratifiant. En adoptant une approche plus respectueuse des abeilles dans notre mode de jardinage, nous pouvons tous faire une petite différence positive pour l’humble bourdon et nous assurer que ces petites espèces importantes soient encore là pour les générations à venir.

Quels bourdons trouvons-nous en Ecosse?

Les bourdons peuvent être observés en Ecosse de mars à octobre. Il y a 24 espèces différentes de bourdons au Royaume-Uni et 19 d’entre elles peuvent être trouvées en Ecosse.

Les 2 espèces les plus communes sont le bourdon terrestre et le Bombus magnus, tous deux sont noir, jaune et blanc.

Les bourdons des champs sont également communs et facilement identifiables grâce à leur couleur orange.  Le bourdon des arbres est une nouvelle espèce en Écosse – la première observation fut confirmée en 2013 – et a été aperçu jusqu’au nord de Perth. Le bourdon des arbres est noir, brun et blanc.


Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

  • jerome
    10/05/18 - 09:56

    bonjour
    en France nous avons des entreprises qui se soucient des abeilles est favorise l’apiculture.
    elle permet de parrainer les ruches, le matériels etc contre des pots de miels ,cela aide les apiculteurs à s’installer et à développer leur activités bon week end

    • Anne
      14/05/18 - 12:02

      Merci Jérôme pour votre commentaire !
      Bonne journée.

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.