• Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

Oiseaux d’Écosse : Oiseaux de Proie, Oiseaux des Jardins & Plus Encore

Écrit par: Anne
Publié: 1st July 2019

Traduction de l’article de Donald du 21 mai 2019

Les paysages riches et variés de l’Écosse, ses côtes et ses eaux côtières fournissent l’habitat d’une grande diversité d’oiseaux. Des terres agricoles d’Écosse à ses jardins de villes, de ses bois et forêts à ses pics montagneux, de ses falaises escarpées à ses tourbières et vallées verdoyantes, de ses rivières à ses plages magnifiques, ce pays est un paradis pour l’observation des oiseaux.

Ce serait un exploit de parvenir à énumérer et parler de tous les oiseaux d’Écosse dans un seul article, mais poursuivez votre lecture pour en apprendre un peu plus sur certaines des espèces les plus intéressantes et les plus emblématiques du pays.

Cliquez sur un oiseau écossais pour accéder à la section dédiée à cette espèce.

 

Grand Labbe (Grand Skua)

Bonxie (Great Skua)

Le Grand Labbe, également connu sous le nom de Grand Skua, est un grand oiseau marin d’une envergure de 125 à 140 cm. Ces oiseaux spectaculaires se rencontrent dans les îles septentrionales d’Écosse et dans certaines parties septentrionales du continent où ils migrent après avoir passé l’hiver au large des côtes de l’Espagne et de l’Afrique.

Reconnus pour leur férocité, ces oiseaux volent et pillent d’autres espèces d’oiseaux de mer et sont connus pour plonger tels des bombes sur les humains qui approchent de leur nid. Il y aurait actuellement 9 634 couples nicheurs dans le pays.

Retour à la liste

 

Buse Variable

Common Buzzard

La buse est courante en Écosse, c’est l’oiseau de proie le plus répandu au Royaume-Uni. De couleur allant du brun clair au brun foncé, la buse se distingue par ses ailes larges et arrondies à la pointe sombre, son cou court et sa queue finement barrée. Ils volent avec la queue en éventail et leurs ailes tenues dans un «V» peu profond.

Les buses mangent des petits mammifères, des oiseaux et des charognes, ainsi que des vers et les plus gros insectes en cas de pénurie d’autres aliments. Bien que communs, ces oiseaux de proie offrent une vue majestueuse dans la campagne écossaise.

Retour à la liste

 

Grand Tétras

Capercaillie

Le grand tétras est l’une des espèces d’oiseaux des bois les plus rares et les plus menacées d’Écosse. Ces «chevaux de la forêt» (la traduction du gaélique d’où leur nom tire son origine) peuvent peser jusqu’à 4 kg, environ la même chose qu’une dinde. Les plus gros sont les mâles, alors que les femelles ne pèsent que la moitié environ. Ils sont la plus grande espèce de tétras-lyre en Ecosse.

Les parades spectaculaires des mâles sont l’une des merveilles de la faune du pays, entreprises dans des sites de reproduction protégés appelés «leks». Malheureusement, leur nombre a considérablement diminué depuis les années 1970, bien que des efforts soient en cours pour protéger les populations, petites et vulnérables.

Retour à la liste

 

Râle des Genêts

CorncrakePhoto by Rachel Davies / CC BY 2.0

Le râle des genêts est une autre des espèces d’oiseaux les plus rares et les plus menacées d’Écosse. Les changements intervenus dans la gestion des terres et les pratiques agricoles ont provoqué une chute des effectifs, bien que la gestion ciblée du paysage de ces dernières années ait contribué au rétablissement de l’oiseau. Visiteurs d’été, on ne les trouve plus que dans une fraction de leur ancienne aire de répartition, dans le nord et l’ouest du pays.

Ils sont apparentés aux poules d’eau et aux foulques, mais vivent sur la terre ferme. C’est un petit oiseau (un peu plus grand qu’un merle noir) qui passe le plus clair de son temps dans les herbes hautes, généralement détecté uniquement par son cri rauque.

 

Retour à la liste

 

Mésange Huppée

Crested Tit

Une des espèces d’oiseaux les plus attachantes de l’ancienne forêt calédonienne d’Écosse, la mésange huppée est un autre oiseau emblématique du pays. Bien qu’ils ne soient pas aussi colorés que certains autres types, ces oiseaux sont facilement identifiables par leurs crêtes noires et blanches. La mésange huppée est largement confinée aux zones de la forêt de pins écossais bien que l’on puisse parfois la voir sur les mangeoires à oiseaux à l’intérieur et à proximité de son aire de répartition naturelle.

Ces oiseaux passent une grande partie de leur temps à se nourrir dans les troncs et les grosses branches des pins écossais, dans les zones anciennes et les plantations. Il y aurait actuellement environ 1 500 couples nicheurs.

Retour à la liste

 

Bec-croisé d’Écosse

Scottish Crossbill

Le bec croisé écossais est unique car il s’agit de la seule espèce d’oiseau endémique du Royaume-Uni ; la seule espèce de vertébré terrestre unique aux îles britanniques. Comme la mésange huppée, cet oiseau est également présent dans la forêt calédonienne d’Écosse et dans les plantations forestières. Ces oiseaux mangent principalement des pignons de pin.

Les mâles et les femelles ont une apparence et une coloration uniques. C’est l’une des trois espèces de bec croisé que l’on trouve dans les forêts de pins d’Écosse, aux côtés du loxia et du bec-croisé perroquet. Ces espèces se distinguent en grande partie par la taille de leur bec.

Retour à la liste

 

Cincle

Dipper

Le cincle est unique dans sa façon de plonger et sortir de l’eau, ainsi que par sa capacité à marcher sous l’eau à la recherche de nourriture. En vol, il se caractérise par son vol à basse altitude et son mouvement vrombissant.

Le cincle se nourrit en majorité de larves et de crevettes d’eau douce. C’est une espèce intéressante qui vit le long des ruisseaux et des rivières, et qui nidifie souvent sous les ponts et dans des murs proches des berges de rivières.

Retour à la liste

 

Pluvier Guignard

Dotterel

Le pluvier guignard est une espèce migratrice que l’on retrouve sur les plus hauts sommets d’Écosse durant les mois d’été, et en groupes aux sites de halte traditionnels lors de la migration printanière. Membre de taille moyenne de la famille des pluviers, le pluvier guignard se caractérise par des  parties supérieures gris-brun, un ventre châtain vif, une bande thoracique blanche en V, un bandeau blanc au dessus des yeux et le dessus de la tête foncé.

Inhabituel chez les oiseaux, la femelle de l’espèce est plus colorée que le mâle : une indication de leur inversement des rôles dans l’élevage des petits. Malheureusement, le pluvier guignard est en danger et figure sur la «liste rouge» des espèces menacées.

Retour à la liste

 

Aigle Royal

Golden Eagle

Certainement l’un des oiseaux les plus emblématiques des îles britanniques, l’aigle royal est le principal prédateur de la campagne écossaise. Ces oiseaux de proie massifs chassent principalement les lapins et les lièvres des montagnes, mais captureront également d’autres espèces d’oiseaux comme les tétras, les renards et même les jeunes cerfs.

Ces oiseaux majestueux forment un couple à vie. Il existe actuellement au Royaume-Uni 440 couples nicheurs, dont beaucoup utilisent des lieux de nidification traditionnels utilisés depuis des générations. C’est le deuxième plus grand oiseau de proie trouvé en Écosse, avec une envergure de 204 à 220 cm. Seul le pygargue à queue blanche est plus grand.

Retour à la liste

 

Pygargue

Sea Eagle

Le pygargue ou grand aigle de mer est le plus grand rapace des îles britanniques et le quatrième plus grand aigle du monde. Il a malheureusement été chassé jusqu’à l’extinction dans les années 1800 mais a été réintroduit avec succès en Écosse, sur la côte ouest dans les années 1970 et sur la côte est en 2007.

Ces oiseaux gigantesques sont remarquables par leur taille et peuvent également être identifiés au moyen de leurs têtes claires, de leurs queues blanches cunéiformes et de leurs larges ailes rectangulaires. Ce sont des charognards, mais ils chassent également des proies telles que les lapins, les poissons et les oiseaux de mer.

Retour à la liste

 

Eider à Duvet (et autres Canards)

Eider Duck

L’Écosse est également connue pour ses importantes populations de canards et autres espèces apparentées durant l’hiver. Sur les côtes écossaises on remarque surtout les eiders à duvet, qui se rassemblent en grands groupes près du rivage dans des baies sablonneuses, ou en longues files au-delà des vagues déferlantes.

Les eiders mangent des mollusques côtiers et leur régime alimentaire les a mis en conflit avec les mytiliculteurs.

Retour à la liste

 

Grèbes

Grebe

Parmi les espèces de grèbes d’Écosse, la plus attrayante est sans aucun doute le grèbe esclavon avec ses belles crêtes dorées sur le crâne. Le grèbe esclavon ressemble beaucoup au grèbe à cou noir en hiver, mais ses joues sont plus blanches et se rejoignent presque à la nuque.

Son trille est distinctif. Cette espèce est inscrite sur la liste orange des espèces menacées en raison du nombre relativement faible de couples nicheurs.

Retour à la liste

 

Autour des Palombes

Goshawk

L’autour des palombes est un autre rapace écossais majestueux. Malheureusement, ces oiseaux sont toujours persécutés et leurs nids sont parfois pillés.

Pour les observateurs d’oiseaux en Écosse, il est merveilleux d’assister à la “danse du ciel” de l’autour des palombes en fin d’hiver et au printemps. Féroce et rapide, l’autour des palombes est un chasseur habile, qui peut attraper une proie en vol. Les femelles de l’espèce sont beaucoup plus grandes que les mâles.

Retour à la liste

 

Tétras Lyre

Black Grouse

Tout comme le grand tétras, une autre espèce de tétras d’Écosse, le tétras lyre est sérieusement menacé. Les mâles ont le plumage noir, une caroncule rouge au-dessus de l’oeil et le dessous des ailes blancs. Les femelles, gris-brun, sont moins voyantes. Le déclin de cette espèce continue malheureusement à un rythme soutenu.

Comme le grand tétras, le tétras lyre procède à ses parades nuptiales sur les «leks» ou sites de reproduction, et est facilement dérangé sur ces sites. S’il est dérangé pendant la période clé au printemps, la reproduction peut ne pas avoir lieu du tout.

Retour à la liste

 

Lagopède d’Écosse

Red Grouse

Le lagopède d’Écosse est l’espèce de tétras la plus répandue en Écosse. C’est un oiseau qui sert de gibier à plumes sur de nombreux domaines écossais. Ces oiseaux de taille moyenne vivent toute l’année sur les montagnes écossaises et voyagent très peu. Comme les autres espèces de tétras, leurs populations sont en déclin, en partie à cause des maladies et de la perte de landes de bruyère.

Les domaines de tétras sont sujets à controverse en raison des pratiques de gestion de certains domaines, qui pourraient mettre en danger d’autres espèces d’oiseaux et de faune et avoir un impact sur l’environnement global.

Retour à la liste

 

Busard Saint-Martin

Hen Harrier

Malheureusement, le busard saint-martin est le plus persécuté des oiseaux de proie d’Écosse. Cette espèce est particulièrement touchée par l’élevage de tétras.

En effet, le busard saint-martin joue un rôle sur le nombre de tétras disponibles pour la chasse, ce qui cause de nombreux conflits.

Ces beaux oiseaux volent bas à la recherche de nourriture. Les mâles sont gris pâle, les femelles et les adolescentes sont bruns avec une croupe blanche et une longue queue barrée.

Retour à la liste

 

Faucon Crécerelle

Kestrel

Le faucon crécerelle est un autre oiseau de proie commun en Écosse. Affecté par les changements intervenus dans les pratiques agricoles, le nombre d’individus a diminué dans les années 1970, mais ils se sont également mieux adaptés aux milieux humains que de nombreux autres oiseaux et se retrouvent parfois au cœur des villes modernes, ainsi que dans des environnements plus traditionnels.

On peut souvent les voir planer le long des routes, avec leurs ailes pointues et leurs longues queues.

Retour à la liste

 

Milan Royal

Red Kite

L’un des exemples de réussite en matière de conservation en Écosse, le milan royal a été réintroduit avec succès dans la région des Trossachs et dans la péninsule de Black Isle près d’Inverness.

Cet oiseau de proie est facilement identifiable par sa grande envergure (presque 2 m). Il se nourrit principalement de charognes, mais il chasse aussi des petits mammifères et des vers.

Ces oiseaux sont souvent vus en train de planer près des routes, à la recherche d’animaux écrasés.

Retour à la liste

 

Balbuzard Pêcheur

Osprey

Le balbuzard pêcheur est une espèce d’oiseaux de proie surveillée de près en Écosse et dans d’autres sites de reproduction du Royaume-Uni. Ces oiseaux migrent vers l’Afrique de l’Ouest pendant l’hiver et regagnent les sites de reproduction où ils peuvent être vus en Écosse entre mars et septembre.

Le suivi par satellite a montré que ces oiseaux étonnants peuvent parcourir jusqu’à 430 km en une seule journée ! Les observateurs d’oiseaux peuvent les voir sur les sites de reproduction de Speyside et de Perth, où les caméras de nidification surveillent leurs activités.

Le balbuzard pêcheur a une forme inversée distincte en forme de W en vol, des parties inférieures claires et des zones sombres au milieu de ses longues ailes. Les femelles couvent les œufs tandis que les mâles sortent pour chasser et rapporter de la nourriture au nid.

Retour à la liste

 

Chouettes & Hiboux

Barn Owl

L’Écosse possède également des espèces emblématiques de chouettes et de hiboux.

Chouettes effraie, chouettes hulotte, hiboux des marais, hiboux moyen-duc peuvent être vus (et entendus) à travers le pays.

La chouette effraie est répandue mais ses effectifs ont baissé au cours des 50 dernières années. Heureusement, ce déclin a été stoppé et, dans certaines régions, la population semble être en augmentation.

Retour à la liste

 

Faucon Merlin

Merlin

Le merlin est le plus petit faucon à se reproduire en Écosse. C’est un migrateur qui passe l’été dans les landes où il élève ses petits, et se déplace vers la côte en automne et en hiver où il attrape des proies rapides et se distingue par sa grande agilité.

Ses ailes sont larges, courtes et pointues, sa silhouette ressemble à celle d’un petit faucon crécerelle. Les mâles sont gris-bleu sur le dessus et ont une barre foncée au bout de la queue et une poitrine fauve mouchetée. Les femelles sont moins distinctives, mais les parties supérieures sont d’un brun plus foncé que le crécerelle.

Retour à la liste

 

Faucon PèlerinPeregrine Falcon

Niché sur les falaises d’Écosse et sur les parois rocheuses des carrières de pierres, le faucon pèlerin est réputé pour son extrême vitesse à la chasse. Après avoir pris de la hauteur, ces oiseaux de proie peuvent atteindre une vitesse d’environ 320 km/h. Cette vitesse, ainsi que leur capacité à adapter leur stratégie à différents types de proies, font d’eux des chasseurs particulièrement habiles.

De couleur bleu-gris, les faucons pèlerins ont une gorge blanche, une moustache noire et une poitrine tachetée. Ils peuvent être vus toute l’année sur divers sites en Écosse.

Retour à la liste

 

Ptarmigan

Ptarmigan

Le ptarmigan, la plus petite des espèces de tétras d’Écosse, se reproduit sur les hauts sommets, mais peut se déplacer en bordure de forêt par temps extrêmement froid. Ces oiseaux sont des gibiers à plumes et mangent des pousses, des feuilles, des bourgeons, des baies et des insectes.

En été, ils sont gris, marron et noir, avec le dessous des ailes blanc. Cependant, ils changent de plumage en hiver et deviennent entièrement blancs, à l’exception de leur queue noirâtre et du bandeau au niveau de leurs yeux.

Retour à la liste

 

Macareux

Puffin

Clowns du monde des oiseaux, les macareux sont une espèce très connue et appréciée que l’on trouve dans de nombreux endroits en Écosse. Ils nichent dans des terriers situés sur des sites de nidification côtiers, et émettent pour cri  un gloussement distinct.

Il y a beaucoup d’endroits où rencontrer des macareux en Écosse ; un grand site de macareux, par exemple, est l’île de Staffa.

Retour à la liste

 

Freux

Rook

Le corbeau freux est un oiseau commun en Écosse, pourtant il est souvent ignoré. Les freux sont des membres communs de la famille des corvidae et sont beaucoup plus intéressants qu’il n’y paraît à première vue. Les freux vivent en grands groupes et constituent une espèce particulièrement sociable. Si vous voyez plus d’un couple de «corbeaux» rassemblés, ce sont probablement des freux.

Les colonies de freux peuvent offrir un spectacle vraiment merveilleux de vie sauvage, surtout aux moments où ils se rassemblent en rookeries actives pendant leur principale saison de reproduction, au printemps et au début de l’été.

Retour à la liste

 

Plectrophane des Neiges

Snow Bunting

Les plectrophanes des neiges quittent des régions plus froides pour venir passer l’hiver en Écosse, il constituent une espèce nicheuse rare dans le pays.

Ce sont de grands bruants au plumage distinct, qui diffère entre l’été et l’automne/hiver. Au Royaume-Uni, 60 couples seulement se reproduisent, tandis qu’environ 10 000 à 15 000 plactrophanes des neiges passent l’hiver au Royaume-Uni.

Cherchez ces oiseaux dans le Nord du pays et sur la côte Est, entre leur arrivée à la fin du mois de septembre et leur départ en février ou en mars.

Retour à la liste

 

Pétrel-Tempête

Storm Petrel

Les côtes d’Écosse sont le foyer et le lieu de passage d’un grand nombre d’oiseaux marins. Le pétrel-tempête est l’un de ces oiseaux de mer. Il est un peu plus gros qu’un moineau, avec un corps noir et une croupe blanche, sans queue fourchue. Il est présent dans les colonies de reproduction situées sur les îles de la côte ouest de l’Écosse et dans les îles du Nord, et à proximité de celles-ci, entre mai et septembre.

Ils ne viennent sur le rivage que pour se reproduire et durant la nuit, on les voit le mieux avec des jumelles depuis les caps ouest, lorsque le vent souffle du large au printemps et à l’automne. On peut parfois les voir survoler l’eau à la suite des chalutiers.

Retour à la liste

 

Cygne Chanteur

Whooper Swan

La majorité des cygnes chanteurs n’est en Écosse que durant l’hiver, vivant en Islande le reste du temps. Un petit nombre de couples nichent dans le nord du pays. Il y aurait actuellement 23 couples nicheurs au Royaume-Uni.

Cet oiseau majestueux figure sur la liste orange des oiseaux menacés et dépend de sites situés en zones humides fragiles et sur des estuaires pour la migration et les nids d’hiver. Ce grand cygne blanc est plus grand que le cygne de Bewick, qui vient de Sibérie pour l’hiver. Le cri du cygne chanteur ressemble à des coups de klaxon, tandis que celui du cygne de Bewick ressemble davantage à un aboiement de chien.

Retour à la liste

 

Oies

Barnacle Geese

Les oies sont d’autres visiteurs hivernaux en Écosse qui dépendent des zones humides et des estuaires. Des groupes d’oies du Groenland, de Svalbard et de l’Islande arrivent chaque hiver dans le pays en offrant un spectacle impressionnant.

Les écheveaux d’oies voyageant dans leurs formations en «v» sont chaque année le signe du changement de saison. Parmi les vues remarquables, on compte la bernache nonnette de Svalbard au Caerlaverock Wetland Centre, les oies du Groenland à Islay dans les Hébrides intérieures, et les oies à pieds roses sur plusieurs sites, dont le bassin de Montrose, le Loch de Strathbeg et la réserve naturelle nationale de Loch Leven.

Retour à la liste

 

Pic Épeiche

Greater Spotted Woodpecker

Le pic épeiche est une espèce d’oiseau attrayante que l’on trouve dans les forêts écossaises et dans les mangeoires à oiseaux dans les zones boisées. On entend cet oiseau plus souvent qu’on ne le voit, en train de marteler des troncs d’arbres pour créer son son de tambour distinctif, ou de pousser son cri sonore.

Ces oiseaux noirs et blancs, de la taille d’un merle noir, présentent des motifs de plumage distincts. Les mâles ont des plaques rouges à l’arrière de la tête et sur la croupe, les jeunes oiseaux ont une couronne rouge.

Retour à la liste

 

Autres Visiteurs Estivaux

Swallow

L’un de mes visiteurs préférés durant l’été est l’hirondelle, qui arrive en Écosse tous les ans en avril ou en mai et reste jusqu’en octobre environ.

Elles nichent dans des bâtiments de ferme ou des dépendances ou sous les porches de maisons dans tout le pays, et planent et plongent dans les cieux au-dessus des terres agricoles et des prairies, se nourrissant en vol. L’hirondelle de fenêtre, l’hirondelle de rivage et les martinets sont d’autres visiteurs estivaux similaires qui ont désespérément besoin de notre attention et de notre protection.

Retour à la liste

 

Autre Oiseaux des Jardins d’Écosse

Tit Bird

En Écosse sur les mangeoires à oiseaux , nous trouvons des pics épeiches, des freux  (et d’autres corvidés) et parfois même des tétras venus d’un domaine voisin. Nous avons des chouettes effraies et des chouettes hulottes qui nichent près des habitations, et nous voyons souvent des oiseaux de proie survoler les terres agricoles.

Il y a également toute une gamme de visiteurs communs non mentionnés ci-dessus, notamment des merles, des troglodytes, des mésanges, des pinsons des arbres, des chardonnerets, des grives, des étourneaux, des rouge-gorges, des pigeons ramiers, des tourterelles et plus encore…

Bien sûr, il y a beaucoup, beaucoup plus d’espèces d’oiseaux qui vivent en et visitent l’Écosse. La liste ci-dessus n’est qu’un échantillon des oiseaux les plus intéressants ou les plus distinctifs que l’on puisse trouver dans le pays. Il y en a beaucoup d’autres à découvrir.

Il existe de nombreux excellents sites d’observation d’oiseaux en Écosse, où vous pouvez en apprendre davantage sur les oiseaux écossais et les observer dans leurs habitats naturels.

Observer les nombreuses espèces d’oiseaux d’Écosse est une des joies d’une visite dans le pays. Cela peut enrichir votre expérience et vous donner envie de participer aux efforts de conservation visant à protéger nos espèces d’oiseaux les plus menacées.

Retour à la liste

Consulter la liste des espèces présentes dans la Réserve Naturelle Highland Titles de Glencoe Wood à Keil Hill (en anglais).

Plus d’informations sur les réserves naturelles gérées par la RSPB en Écosse.

Présenté par Highland Titles

La mission d’Highland Titles est de conserver l’Écosse, un pied carré à la fois™. En vendant des parcelles souvenirs, nous finançons nos Réserves Naturelles et nos projets de conservation. Rejoignez-nous et devenez Lady, Lord ou Laird* of Glencoe!


Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.