• Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

Clan MacGregor: Histoire du Tartan, Emblème & Mythes

Écrit par: Anne
Publié: 1st August 2019


 

Le Nom MacGregor : Origine & Survie

L’histoire des MacGregor est celle d’une survie à toute épreuve et d’endurance face à l’adversité. L’Histoire les appelle les Enfants de la Brume. Pendant près de deux siècles, le clan MacGregor fut victime de la Proscription. Cela signifiait que les MacGregors mâles ne pouvaient pas utiliser leur nom de famille, posséder des terres ni même, au pire de leur tourmente, posséder un couteau. Ils furent légalement chassés et torturés ou décapités, souvent par des Campbell. Malgré leur mauvaise fortune, le nom MacGregor a survécu et aujourd’hui, ils prospèrent.

Grâce au hors-la-loi Rob Roy MacGregor, qui enflamma l’imagination du public, les MacGregor resteront “MacGregor malgré eux”.

Le mot clan est un dérivé du mot gaélique pour enfants. Mais être membre d’un clan ne signifie pas automatiquement être apparenté au chef. Ceux qui travaillaient pour le clan en prenaient le nom de famille, et ceux qui avaient besoin de protection faisaient serment de fidélité au chef et adoptaient également le nom du clan. Ils étaient unis, vivant et mourant parfois au service de leur clan. De nos jours, en vertu de la législation écossaise, quiconque porte le nom de famille d’un clan est automatiquement considéré comme faisant partie de ce clan.

 

Le Tartan Macgregor

Dans l’ordre: MacGregor Red and Green, MacGregor Red and Black, MacGregor of Cardney, MacGregor of Glengyle and MacGregor Green Photo by Celtus / CC BY-SA 3.0

Il existe une grande variété de tartans associés aux MacGregor, mais seuls les cinq tartans figurant ci-dessus sont reconnus comme tartans du clan MacGregor par le chef de clan actuel. Les plus courants sont le MacGregor Red and Green, datant de 1810 environ, et le MacGregor Red and Black, également connu sous le nom de Rob Roy MacGregor et probablement le plus ancien Tartan MacGregor, malgré une adoption relativement tardive par le clan.

 

Emblème & Histoire de la Famille McGregor

Le clan Gregor, également connu sous le nom de MacGregor, est l’un des plus anciens clans d’Écosse. On dit qu’ils descendent de Kenneth MacAlpin, le roi qui unit l’Écosse au XIIIème siècle. C’est le clan MacGregor qui revendiqua le droit de diriger le pays. L’ancienne devise de MacGregor est “Royale est ma race”.

Mais l’inexorable ascension du Clan Campbell est une histoire bien connue, et ce furent eux qui à partir du XIVème siècle commencèrent à faire de l’ombre à la fortune des MacGregor. Les MacGregor et les Campbell, sans surprise, devinrent des ennemis.

Photo by Celtus / CC BY-SA 3.0

 

Querelles de Clans Écossais : MacGregor et Campbell

Les problèmes semblent avoir commencé lorsque Robert the Bruce confia la baronnie de Loch Awe (dans le territoire MacGregor) à son fidèle partisan, Neil Campbell. Malgré les découpes de territoires proclamées par les clans, le pouvoir féodal du roi lui permettait de reprendre des terres et de les donner à qui bon lui semblait.

Les Campbell s’installèrent et harassèrent les MacGregor les plus proches, les forçant à quitter les terres situées autour du Loch Awe et à se rabattre sur leur territoire restant. Le clan MacGregor avait par le passé contrôlé les territoires de Glenorchy, Glenlochy et Glenstrae en Argyll et Perthshire ; il ne leur restait alors que Glenstrae. Pendant ce temps, les Campbell s’établirent à Loch Awe à partir de 1308 et devinrent de puissants propriétaires terriens, rachetant des terres de manière opportuniste, et de nombreux MacGregor, plus pauvres, devinrent leurs locataires.

Château de Kilchurn reflété sur le Loch Awe. Photo by Andrewmckie / CC BY-SA 4.0

 

Cartes des Clans d’Écosse : Territoires MacGregor.

Les Campbell de Glenorchy finirent également par acquérir Glenstrae, puis refusèrent d’avoir deux chefs successifs du clan MacGregor comme locataires. Ils essayèrent, légalement ou non, de transférer l’allégeance de membres du clan MacGregor au clan Campbell.

Au XVIème siècle, une querelle entre un MacGregor et un Campbell provoqua l’éruption d’un conflit féroce, lorsque Grey Colin Campbell assassina le frère de Gregor Roy. Les MacGregor déclarèrent la guerre aux Campbell, plongeant les Highlands centrales dans huit années d’attaques, de récriminations et de querelles sanguinaires. La situation avait échappé à tout contrôle.

Comme les Campbell étaient les favoris du roi, les MacGregor se retrouvaient souvent perdants à l’issue des disputes. Ayant perdu leur bonne fortune, ils durent recourir au vol de bétail, ce qui n’était pas chose rare. Le garde forestier du roi, John Drummond, surprit des MacGregor en train de braconner sur les terres du roi et les fit tous pendre. Drummond fut assassiné en 1590 à titre de représailles. Cela fut porté à l’attention du roi Jacques Ier (VI d’Écosse) et bien que le chef du clan MacGregor ait été responsable, le roi le pardonna.

Château Lanrick, siège officiel du clan MacGregor jusque dans les années 1830s. Photo by Natasa / CC BY-SA 2.0

 

L’Interdiction du Nom MacGregor

Si seulement les MacGregor avaient été aussi cléments lors de l’affaire qui suivit. En 1592, une flèche MacGregor tua accidentellement un membre du clan Colquhoun (prononcé «ca-hoon») lors d’un vol de bétail. Les terres du clan Colquhoun étaient particulièrement vulnérables aux raids de MacGregor. L’incident ne fut pas oublié et en 1602, lorsque deux MacGregor demandèrent la fameuse hospitalité des Highlands auprès du clan Colquhoun, on leur refusa. Les deux hommes se réfugièrent dans une grange isolée et abattirent un mouton pour le manger. Ils furent retrouvés par les Colquhoun et exécutés.

Alisdair MacGregor, alors chef de clan, fut encouragé à se venger par Campbell le Comte d’Argyll. Ainsi, avec leurs alliés du clan MacFarlane, les MacGregor firent face au clan Colquhoun lors de la tristement célèbre bataille de Glen Fruin. Mais le Comte, rusé, y avait vu son propre intérêt, car il savait que le clan Colquhoun avait reçu une commission royale pour maîtriser les MacGregor. Bien que le clan Colquhoun ait deux fois plus d’hommes armés, la tactique militaire supérieure des MacGregor triompha. La bataille se transforma en bain de sang qui fit honte au clan MacGregor.

Lorsque le roi Jacques entendit parler de leurs actes, il proscrit, ou bannit, le nom MacGregor. Le Laird de MacGregor fut exécuté avec un grand nombre de ses partisans, et le nom MacGregor fut interdit par la loi. Ce fut la victoire finale pour les Campbell, suivie par des années d’atroces tortures. Être un MacGregor devint une condamnation à mort.

Les récits racontent que les Campbell élevaient des limiers féroces pour chasser les MacGregor ; ils étaient nourris au lait des femmes MacGregor pour mieux renifler leurs proies. Et au Château de Finlarig des Campbell sur les rives du Loch Tay, ‘Black’ Duncan Campbell de Glenorchy avait une fosse dans laquelle les MacGregor étaient décapités pour divertir ses invités. Il y a en effet une fosse bordée de pierres près du mur nord du château en ruine.

Ruins of Finlarig Castle and Mausoleum.

Château de Finlarig, un bastion Campbell dans les anciennes terres des MacGregor. Photo by Diana Grelka / CC BY-SA 3.0 DE

 

Le Robin des Bois des Highlands : Rob Roy

De ce terrible héritage naquit en 1671 un homme destiné à devenir une légende. Robert (le Rouge) MacGregor dut, comme tous les hommes MacGregor, adopter un pseudonyme pour échapper à la persécution. Il prit le nom de jeune fille de sa mère, Campbell. En tant que fils de Laird, Rob Roy savait lire, écrire et pratiquait l’escrime. Selon la légende, il parlait aussi bien le gaélique que l’anglais.

Aux côtés de son père et de nombreux hommes de clan des Highlands, il se battit pour la cause jacobite à l’âge de 18 ans, lors du soulèvement contre l’exil de Jacques II, le roi Stuart déchu.

À l’âge adulte, Rob Roy vivait sur les terres autour du Loch Lomond et subsistait grâce au vol de bétail et en offrant sa protection aux agriculteurs voisins. Comme il était parfois celui qui volait le bétail, sa protection était très efficace ! Il devint une épine au pied du Duc de Montrose. Les terres de Rob Roy se situaient entre les maisons rivales d’Argyll (Campbell) et de Montrose (Graham).

On raconte que Rob Roy était en voie de devenir un marchand de bétail à succès. Il emprunta mille livres, une somme conséquente, au Duc de Montrose pour financer un marché. Mais un de ses propres employés «égara» l’argent. Bien que Rob Roy proposa de rembourser au moins une partie de l’argent, le Duc l’accusa d’être un voleur et provoqua sa faillite. Rob échappa à l’emprisonnement et s’enfuit dans le nord, à présent hors-la-loi, où il rassembla un groupe fidèle. Pendant ce temps, sa femme et ses enfants furent chassés de chez eux par les hommes du Duc.

On dit que Mary Helen MacGregor, la femme de Rob, fut violée par les hommes du Duc. Le Comte Breadlabane, l’ennemi de Montrose, donna des terres à Rob Roy qui réussit à revenir, avec sa famille, vers une vie de protection et de vols – principalement des terres du Duc de Montrose. Il fut capturé à plusieurs reprises mais réussit à s’échapper à chaque fois. Une fois, ce sont les gardiens de prison eux-mêmes qui le laissèrent partir.

Rob Roy MacGregor Statue

Vue rapprochée de la statue de Rob Roy MacGregor.Photo by Alasdair McNeill / CC BY-SA 2.0

Combattant remarquable et personnage charismatique, Rob Roy a également acquis une réputation de Robin des Bois, volant à Montrose ou aux riches Campbell pour reverser le butin aux pauvres. Il était si difficile de l’attraper que même Montrose finit par abandonner. Si les MacGregor n’avaient pas vécu sous la proscription, Rob Roy aurait fait de grandes choses. En tant que tel, il mena une vie de hors-la-loi sans compromis.

Il finit sa vie en homme libre vivant selon ses propres lois, ce qui était un exploit pour un MacGregor à cette époque. Certains prétendent que Daniel Defoe, en visite en Écosse en 1723, entendit parler de lui et s’en inspira pour écrire The Highland Rogue, un pamphlet très romancé sur les exploits de Rob Roy. Que la brochure ait réellement été écrite par Defoe est discutable.

Ce qui est sûr c’est que l’écrivain Sir Walter Scott a ensuite repris l’histoire dans un roman intitulé Rob Roy (1817). C’est ce roman qui propulsa ce héros populaire au rang de célébrité. Robert Louis Stevenson déclara que c’était l’un de ses livres préférés, et il inspira le film hollywoodien du même titre en 1995 avec Liam Neeson.

Malgré de nombreuses tentatives visant à restreindre sa liberté, Rob Roy MacGregor s’éteignit paisiblement dans son propre lit. Il fut enterré en 1735 à Balquhidder, où plus tard sa femme et deux de ses fils furent inhumés. La pierre tombale, qui dit «MacGregor Malgré Eux»,fut ajoutée en 1920.

Tombe de Rob Roy MacGregor. Photo by Joe / CC BY-SA 2.0

EN SAVOIR PLUS: Le Guide Ultime sur Rob Roy MacGregor (en anglais)

 

Descendants du Clan MacGregor

L’histoire de Rob Roy célèbre l’essence même des MacGregor : lutter contre l’oppression de l’État et s’en sortir comme des fleurs ! En 1774, la proscription fut abrogée. Aujourd’hui, le clan MacGregor a toujours un chef de clan et un héritage solide avec des descendants dans le monde entier.

En raison de la proscription, les Gregor et MacGregor changèrent de nom de famille et de nombreuses familles conservent ces pseudonymes adoptés. Le clan MacGregor accueille donc les personnes dont le nom de famille apparaît sur cette page avec les noms de famille des MacGregor.. Si vous trouvez votre nom de famille sur cette liste, bienvenue dans le clan MacGregor !

 

Un MacGregor Célèbre

Né en 1971 à Crieff, dans le Perthshire en Écosse, Ewan MacGregor est sans aucun doute l’un des plus célèbres MacGregor actuels. Le lauréat du Golden Globe est connu dans le monde entier pour ses rôles dans des films acclamés par la critique, tels que Trainspotting, Star Wars et Moulin Rouge.

En 2013, il a été nommé officier de l’ordre de l’Empire britannique pour ses services dans le domaine du théâtre et de la charité.

Ewan McGregor in Cannes, 2012. Photo by Georges Biard/ CC BY-SA 3.0

 

Les MacGregor chez Highland Titles

En octobre 2018, il y avait plus de 165 parcelles enregistrées sous le nom de MacGregor sur le Registre Foncier Highland Titles.

 

Highland Titles: Un Clan Tres Moderne

Tout comme les clans historiques, notre communauté possède également une implication et un attachement à la terre, nos réserves naturelles ; nous avons même notre propre tartan et notre emblème. Vous pouvez rejoindre le clan en achetant une parcelle de terre, et  nous aider ainsi à continuer notre mission de préservation de l’Ecosse, un pied carré à la fois™!


Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

  • PERACCHIA Jocelyne
    06/08/19 - 19:45

    Excellent article. Merci beaucoup de nous faire partager votre connaissance

    • Anne
      07/08/19 - 08:41

      Merci à vous pour votre commentaire !

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.