• Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

Le Voyage en Écosse de Bobby | Épisode 5 Édimbourg

Écrit par: Anne
Publié: 14th May 2020

Le voyage en Écosse de Bobby par Nicolas Lecoffre – Lettre n°5 : Édimbourg – 14 avril 2019

<< Épisode 1

<< Épisode 4

 

Chère Tata,

 

Comme je te disais, il faut absolument que je parle à papa de cette tradition familiale concernant mon prénom. Au guichet pour prendre le train, un employé a encore souri lorsque je lui ai tendu ma carte d’identité (5a). Cela ne m’a jamais fait rire. Je dois même t’avouer que j’en ai souvent eu honte ! 

Sur le trajet, j’ai presque regretté d’avoir quitté Glasgow et de ne pas avoir été au Loch Lomond (5b) à proximité.

Je me suis un peu renseigné sur Édimbourg, c’est la deuxième ville du pays en nombre d’habitants, après Glasgow. Elle a longtemps voulu rayonner comme Londres, Rome ou Athènes auparavant mais son influence a diminué au cours des siècles. Ses habitants s’appellent les Édimbourgeois.

C’est la première fois que je serai quasiment bourgeois !

C’est dire la fierté que je ressens en débarquant dans la ville par la gare Édimbourg-Waverley, qui est la seconde gare du Royaume-Uni juste derrière Waterloo, à Londres !

Bref, cette parenthèse historique refermée, je suis arrivé plutôt détendu de la gare. J’étais prudent sur le temps dont j’avais besoin pour y arriver car je ne connaissais rien de la ville et j’en ai une peur bleue ! Mes jambes flageolaient comme s’il y avait eu un micro-séisme local sous ma propre personne. Je n’avais pourtant ni fièvre, ni Parkinson. J’essayais de maîtriser mes jambes, sans succès, elles étaient faîtes d’une sorte de caoutchouc. Je crois que j’ai inventé une nouvelle maladie et dans le même temps une nouvelle marche. Les passant me dévisageaient : soit ils me pensaient un peu fêlé ou très alcoolisé. J’aurais aimé leur dire que si j’avais bu, je serai certainement plus à l’aise. Comme avec les femmes. Mais je ne sais pas le dire en Anglais.

Soudainement, alors que je levais la tête, j’en ai perdu mon latin. Pile poil en même temps, je perdais aussi mon français.

 

Château d’Édimbourg

Le château d’Édimbourg, de son architecture magnifique, surplombe la ville et son centre.

Cet ouvrage riche d’histoire ne mérite pas que je m’y attarde si peu de temps. Je me suis promis, quoiqu’il se passe, de ne pas quitter la ville sans l’avoir visité toute une journée. Je me suis signé, j’ai craché par terre et je l’ai juré solennellement sur le secret de ma chambre. 

J’avais la volonté de ne pas réitérer mon expérience pathétique d’orientation de Glasgow et muni d’un plan et en à peine 1h15, j’ai réussi à trouver mon hôtel. Il est plein de charme, à l’image de cette ville. A la fois épuisé mentalement et physiquement, j’ai décidé de m’installer dans mes nouveaux appartements. La ville est remplie de promesses et s’est adaptée à la nature en s’implantant. Édimbourg (5c), capitale, ville vallonnée et verte, ville culturelle, je sens que les regrets de mon départ de Glasgow vont rapidement être remplacés par d’heureuses et surprenantes découvertes.

Avant une grande sieste réparatrice et après avoir déposé mes valises, je me suis dis que je devais retourner vers l’accueil afin d’avoir une discussion de la plus haute importance avec la direction.

Mon enquête commençait réellement ici.

Mes parents étaient-ils toujours présents ? Je le saurai après une page de publicité. Non, je plaisante tata, je ne me suis pas dispersé, j’ai éteint la télévision et j’ai foncé au rez-de-chaussée.

Il est fort agréable et salvateur que certains employés parlent ou comprennent le français. Je m’avançais d’un pas vif et original. Ce qui a suivi m’a laissé sans voix. Et là suspense, je t’expliquerai dans ma prochaine lettre car le temps me manque.

Stade Murrayfield

Demain, je commencerai par aller au stade de rugby. Papa a dû y aller s’il a pu être libre de ses mouvements. C’est le stade des matchs internationaux. Mon cerveau ne comprend pas. Je sens qu’ils sont à la fois mobiles avec une certaine liberté et contraints de fuir ou suivre quelque chose. 

Mais quoi ? En attendant la prochaine lettre, pourras-tu y réfléchir, tata ? Appelle-moi si besoin. Je t’écris dès que j’obtiens des nouvelles.

 

Ton Bobby.

 

 

Annexes

 

5a. La tradition de la famille Lète

 

Tradition consistant à choisir de père en fils un prénom qui soit un jeu de mot avec le nom Lète. Voici donc la liste exhaustive des prénoms de génération en génération avec un petite description de la personne.

 

Al Lète (1887-1941) : Laitier célèbre. Collectionneur de têtes de pintade.

Pedro Lète (1913-1977) : Pilote de course et inventeur du cassoulet au chocolat meringué.

Paul Lète (1946-2009) : Homme sensible, perchiste semi-pro et passionné d’agrafeuse.

Mimmo Lète (1966- ) : Rugbyman professionnel puis fromager, il complexe sur son odeur corporelle suite à des efforts physiques poussés.  

Bobby Lète (1991-  ) : Bobby aurait du s’appeler Moby mais l’alcool et d’un rhume aigu empêchèrent Mimmo de bien prononcer et rectifier le prénom choisi pour son fils. Bobby c’est bien quand même … Collectionneur acharné de mangas, de figurines et de rateaux.

 

Le slogan de père en fils est : « Et nous deviendrons des Hommes Lète ». Bobby est contrairement, à ses « ancêtres » un peu moins clown, blagueur et plus terre à terre. La tradition continuera t-elle avec Bobby et son / ses futurs enfants ? Réponse au prochain épisode. Ou pas.

 

Retour au texte

 

5b. Le Loch Lomond

Le loch Lomond est situé à 25 kilomètres au nord ouest de Glasgow. Il fait partie du Parc National du Loch Lomond et des Trossachs. C’est un lieu populaire qui convient aux amoureux, aux familles, aux personnes ayant besoin de dépaysement … il contient plusieurs petites îles et permet de faire beaucoup d’activités (randonnées, activités aquatiques, golf …)

C’est le deuxième lac en volume derrière le Loch Ness mais le premier en surface ! Il fait en effet 153 kilomètres de périmètre (37 km de long, 8 de large) et 71 km² de surface. Juste à côté, se trouve la montagne Ben Lomond et ses 974 mètres.

Le lac possède trente îles dont Inchmurrin, la plus grande île se trouvant dans un lac du Royaume-Uni. 

Voici plusieurs anecdotes liées au lac Lomond :

 

  • Dans Tintin, la boisson préférée du capitaine Haddock est le Whisky Loch Lomond.
  • Une des comptines écossaises les plus populaires se nomme The Bonnie Banks O’Loch Lomond.
  • Dans un sondage de 2005, il a été désigné 6ème plus belle merveille naturelle de Grande Bretagne.
  • L’épreuve de nage libre (lors des championnats d’Europe de natation qui ont eu lieu en 2018 à Glasgow) s’est déroulée sur ce loch.
  • Sir Walter Scott a écrit le poème Les dames du lac en hommage à une jeune fille qui habitait la région des Trossachs. Cette région est appelée aussi « les highlands en miniature ». Dans ce livre, l’auteur parle « des soupirs des brises du Lac Lomond » ou encore « de la terreur des rives du Lac Lomond », certaines scènes se passent aussi sur le Ben Lomond et sur des îles autour comme l’île des nonnes Inch-Caillach qu’il décrit comme une « île délicieuse »
  • Des distilleries sont à proximité du site, histoire de se rafraîchir !

Retour au texte

5c. Édimbourg

 

Édimbourg, capitale de l’Écosse depuis 1532 est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et est la première ville à avoir reçu le titre de « ville de littérature », toujours par l’UNESCO. Elle a une population estimée à 489 000 habitants en 2019. Elle est notamment jumelée avec Nice. La ville abrite le siège du parlement écossais depuis l’année de son rétablissement, en 1999. On y trouve beaucoup d’édifices religieux et le Palais de Holyrood, résidence de la reine lorsqu’elle se rend, une fois par an, dans la capitale. Édimbourg est très bien desservie par la route (celle reliant Glasgow à Édimbourg est la plus utilisée du pays), le train, l’avion et le tramway circule dans la ville.

 

 

Édimbourg est également appelée :

 

  • Auld reekie (la vieille enfumée),
  • L’Athènes du Nord
  • La Rejkjavik du Sud, 
  • Edina (Robert Burns et Robert Fergusson),
  • L’impératrice du Nord (Sir Walter Scott),
  • L’autre œil de Grande-Bretagne (Ben Jonson).

 

Construite sur des collines volcaniques et dominée par son château depuis le VIIème siècle (ce château ne deviendra une forteresse redoutable qu’au XVIème siècle), la ville compte l’une des universités les plus prestigieuses au monde, l’une des plus grandes bibliothèques du Royaume-Uni (bibliothèque nationale d’Écosse) et rayonne grâce à ses aspects culturels et économiques.

Édimbourg accueille le plus grand festival du monde en août. Il regroupe le théâtre, l’opéra, la musique et la danse et rassemble plus d’un million de personnes sur trois semaines. S’ajoutent à ce festival d’origine, l’important festival d’art de rue (le plus grand au monde), un spectacles de parades militaires (avec les kilts, cornemuses et tambours), le festival du film, le festival du livre, du Jazz and Blues … 

 

 

Hogmanay est la fête du Nouvel An à Édimbourg. Les célébrations liées au passage à la nouvelle année ont lieu du 31 décembre jusqu’au 2 janvier. 

 

Le drapeau de la ville représente un château. Il faut en effet savoir que la ville s’est construite autour d’un château nommé Din Eydin (ou Etin). Cet édifice fut construit par les Votadini ou leurs descendants probables, les Gododdin mais n’a jamais été formellement localisé. La ville ne s’organisa autour de son fort qu’entre 1018 et 1124. 

 

Plus tard, au XIXème siècle, la ville ne se développa pas aussi rapidement que Glasgow. L’acte d’Écosse en 1999, établit un gouvernement écossais (exécutif et parlement), tous deux basés à Édimbourg.  Westminster conserve les responsabilités de la défense, la fiscalité et des affaires étrangères.

 

La ville est située sur plusieurs collines, ce qui offre plusieurs panorama différents et l’on découvre et redécouvre Édimbourg à chaque hauteur. On distingue la “Old Town” de la “New Town” que l’on a bâtie pour faire face à la surpopulation lors du XVIIIème siècle.

 

Édimbourg possède trois musées principaux :

 

  • Le musée royal d’Écosse :  spécialisé dans la géologie, l’archéologie, l’art, la technologie, la science, l’histoire naturelle (on y trouve Dolly, le premier mammifère cloné au monde).
  • Le musée de l’Écosse : dédié à l’histoire, au peuple et à la culture de l’Écosse. Il est gratuit !
  • Le National Gallery of Scotland : dédié à la sculpture, la peinture européenne (Gauguin, Cézanne, Monet, Vélasquez…)

 

Musée de l’Écosse

 

En sport, les matchs de rugby internationaux se jouent à Murrayfield. Il y a une équipe pro de Hockey sur glace, deux équipes pro de football mais les matchs internationaux se jouent à Glasgow.

 

Pour ce qui est de la restauration, il faut se diriger vers Leith, un quartier populaire en plein renouveau qui regroupe à la fois le plus de restaurants étoilés d’Écosse et des cafés, de la street food, un marché au puces …

 

Édimbourg est paradoxale. A la fois capitale, ville dynamique, elle offre à proximité un cadre de nature exceptionnelle et la vue panoramique depuis le parc de Holyrood est superbe. Du dépaysement dans une capitale, qui l’eut cru ?

 

Retour au texte

 

 

À très vite pour le sixième épisode du Voyage en Écosse de Bobby ! En attendant n’hésitez pas à découvrir la page Facebook de Nicolas

 


Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.