DEVENEZ LORD OU LADY DÈS AUJOURD'HUI
  • Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

Le Voyage en Écosse de Bobby | Épisode 12 Aberdeen

Écrit par: Anne
Publié: 28th August 2020

Aberdeen city centre and harbour from... © Mike Pennington cc-by-sa/2.0 :: Geograph Britain and Ireland

Le voyage en Écosse de Bobby par Nicolas Lecoffre – Lettre n°12 : Aberdeen

<< Épisode 1

<< Épisode 11

 

Chère tata,

Ça y est ! Je prends mon destin en main. J’ai reçu une lettre (12a), sûrement la dernière, à mon hôtel. Mes parents sont à Aberdeen (12c), tout comme Haru ! Vous me préparez un anniversaire surprise ? Ce serait étrange !

File:Caerlaverock Castle from the air 1.jpeg - Wikimedia Commons

Avant de partir, je suis allé jeter un œil au château de Caerlaverock (12b). Il est magnifique ! J’ai pris une voiture, il faut environ quatre heures de route mais quelle liberté ! Tu ne vas pas me croire, tata, mais j’étais en mesure de reprendre contact avec Haru. En fouillant dans mes affaires, j’ai retrouvé l’addition de notre restaurant. Elle avait écrit sur le dos son numéro de téléphone. Et elle partait le lendemain ! Je n’osais lui écrire qu’en arrivant dans la ville.

Je lui ai expliqué la situation et elle m’a répondu tout de suite. Nous nous sommes rejoints au Bonobo café (s’il te plaît tata, aucun sourire et aucune remarque à ce sujet, ce n’est qu’une pure coïncidence) ! Elle m’a donné une information cruciale dont je vais te parler à la fin de cette lettre (non, non, tu dois tout lire et ne pas te précipiter à la fin, ce n’est pas du jeu) !

File:Aberdeen from Tollohill Woods (banner esVoy).JPG - Wikimedia Commons

Aberdeen

Haru semblait à la fois plus ouverte à la discussion et elle avait quelque chose dans le regard qui me troublait. Un éclat. Je ne saurais t’expliquer tata, je pense que tu comprendras bien assez vite mais il y a eu cet instant, qui s’est gravé dans ma mémoire où j’ai su et où elle savait déjà :

Nous savions, que plus jamais, nous ne nous quitterions.

Après avoir longuement discuté de nos vies (12d), elle m’a proposé de venir avec moi en France. Elle a fait le tour de son travail et posé sa démission peu après son départ d’Édimbourg, c’est fou non ? Elle m’en a un peu voulu (pour de faux) de ce long moment sans nouvelles mais que veux-tu, je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’avait peut-être laissé ses coordonnées. Et puis, elle n’est pas un peu tordue aussi ?

Nous étions donc en train de discuter avec Haru quand, soudainement, après avoir lu les lettres anonymes, elle a poussé une exclamation qui m’a fait sursauter !

“Bobby, je crois savoir qui t’a écrit !”

J’étais bluffé ! Je n’avais pas vu l’évidence. Et les pièces du puzzle s’emboîtaient parfaitement. Du coup, je n’ai rien à te révéler, tata Suzette Lète, dit « Le zeste tétu ». C’est sûr, qu’en remettant les lettre dans l’ordre, c’est plus facile ! Je n’ai pas été malin, ce qui me choquait c’était le mauvais accent sur le mot « têtu » qui aurait du me mettre sur la voie. Alors, j’imagine que mes parents ne sont pas si perdus que ça. Détrompe-toi tata, je n’ai rien à te reprocher et je crois même savoir pourquoi papa et maman sont partis de cette manière. Dis-leur d’accord ?

J’aimerais tant leur présenter Haru ! Car nous avons décidé d’aller les retrouver tous les deux. Appelle-moi dès la réception de cette lettre et, s’il te plaît, donne moi leur adresse ! J’ai hâte également de te retrouver, tata et de te dire merci ! Mille mercis !

 

PS : Haru ne lit pas, s’il te plaît, enlève les revues sous mon lit. C’était mon secret, je ne souhaite pas qu’Haru voit ça !

 

Ton Bobby.

 

Annexes

12a. Lettre reçue à l’hôtel de Dumfries le 01-06-19

Cher Bobby,

Vos parents se trouvent à Aberdeen. Je vous laisse cette fois le choix de l’hôtel car je n’ai pas eu d’informations précises à ce sujet. Hâtez vous, je croise les doigts. La quête est longue mais les retrouvailles n’en seront que plus belles, je l’espère. Je tiens aussi à vous rassurer, selon mes informations, vos parents ne sont pas réellement en danger. Selon mes sources, ils ont une mission à mener à son terme. Cette mission peut s’avérer périlleuse et votre énergie ne pourra que les aider plus tard. Ayez foi en vous et en eux. Tout se passera bien. En attendant, profitez bien d’Aberdeen, la ville est fabuleuse !

Le zeste têtu.

Retour au texte

 

12b. Le château de Caerlaverock

Caerlaverock Castle gatehouse © Michael Garlick :: Geograph Britain and Ireland

Si Bobby a visité ce château, c’est à la fois pour son architecture et son environnement qui mélange nature apaisante, édifice imposant et poids de l’histoire !

Construit à partir de 1270 et jusqu’en 1290 environ, ce château atypique appartenait au clan Maxwell. Il a connu deux sièges pendant le Moyen Age (en 1300 et 1640). De nos jours, il appartient désormais à l’état et à Historic Scotland qui l’a transformé en une attraction touristique.

Le château est atypique par sa forme triangulaire et le fait qu’il est entouré de douves. Il mesure 52 mètres sur un côté et 46 mètres pour les deux autres. 50 ans avant sa construction, un autre château a été construit non loin de là, de forme carrée, mais l’humidité importante provoque la construction de ce nouvel édifice.

En raison de sa proximité géographique avec l’Angleterre, le château a été un lieu d’affrontements, et il fût totalement détruit en 1312 pour ne pas tomber entre les mains des ennemis. Il a été reconstruit certainement à la fin du 14ème siècle. C’est le second siège en 1640 qui va laisser les ruines qu’on lui connaît aujourd’hui.

Caerlaverock Castle & Moat © Billy McCrorie cc-by-sa/2.0 :: Geograph Britain and Ireland

Alors qu’il n’a pas été restauré, le château est très bien conservé. Outre, la conservation d’une catapulte, la visite est très agréable car il se situe au cœur d’une réserve naturelle. L’entrée est d’environ 7 euros par adulte et 4 euros pour les enfants de 5 à 15 ans. N’hésitez donc pas à faire le détour si vous visitez les environs. Outre sa forme particulière et rare, ce château est un site historique concernant les affrontements entre écossais et anglais pendant des siècles, dans un cadre naturel magnifique.

Retour au texte

12c. Aberdeen

New King's, University of Aberdeen © Stephen McKay :: Geograph Britain and Ireland

New King’s, Université d’Aberdeen

 

Elle est la troisième ville du pays (230 000 habitants environ) et surtout la plus riche. Aberdeen signifie littéralement « à l’estuaire de la Don et de la Dee », deux fleuves locaux. La ville possède 60 rues d’or où les maisons sont évaluées à plus de 500 000 £. Elle a été construite avec du granit ainsi que du sable environnant, ce qui lui vaut ses surnoms de « ville grise », « ville de granit » ou encore « ville argentée aux sables d’or ». C’est aussi la ville pétrolière de l’Europe depuis la découverte de pétrole dans la mer du Nord que la ville borde. La ville accueille aussi l’une des plus vieilles universités du pays.

La population est plus jeune que la moyenne du pays, moins religieuse, et moins multi-ethnique que les autres grandes villes d’Écosse. Aberdeen compte un aéroport international et une gare. Elle a reçu une subvention de 258 millions d’euros de la banque européenne d’investissement, trois jours seulement avant le référendum d’exclusion du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Le granit joue encore un rôle économique dans la région, activité située en périphérie dans le quartier de Cove Bay.

Pour manger, il ne faut pas rater le Moonfish Café, qui propose des plats créatif et délicieux. Mais, si vous deviez n’en choisir qu’un, allez au Croft and Cairns, qui allie saveurs, convivialité, qualité et quantité ! Un coin de chaleur dans le climat parfois humide et frais de la ville ! N’oubliez pas non plus d’aller jusqu’au Mont Everest, l’un des meilleurs restaurants de la ville, plébiscité par le plus grand nombre. Bref, si vous avez faim et que vous êtes exigeant, Aberdeen est faîte pour vous. Et nous parlerons plus tard du bœuf Angus !

Aberdeen Beach © Colin Smith cc-by-sa/2.0 :: Geograph Britain and Ireland

Côté visites, optez pour la plage et le port, l’université, le Balgownie Bridge (l’un des plus vieux ponts d’Écosse), et surtout le musée maritime qui retrace l’histoire des bateaux et des caravelles dans la mer du Nord, mais aussi l’activité pétrolière, qui marque l’activité de la région.

Si vous souhaitez faire des emplettes, le centre ville est l’endroit idéal. Et pour la verdure, dirigez vous vers Duthie Park  ou encore Johnston Gardens . Avant de partir, jetez un œil à la mairie, ancien bâtiment universitaire !

File:Winter Gardens, Duthie Park, Aberdeen - geograph.org.uk - 224310.jpg - Wikimedia Commons

Duthie Park

Retour au texte

12d. Les vies de Bobby et Haru

11 juin 1991 : Naissance de Bobby.

20 septembre 1993 : Naissance de Haru

1998 : Agression de Glasgow

17 mars 2005 : Premier baiser. En couple pendant une semaine, Haru s’emballe en pensant qu’il serait l’homme de sa vie. Le premier d’une longue série.

24 novembre 2008 : Bobby devient champion régional d’un célèbre jeu vidéo de voitures. Il empoche la somme de 250 euros.

8 juillet 2009 : Haru se casse une dent en tentant le salto arrière. Elle réussit le salto-crèpe.

15 janvier 2011 : Bobby prend rendez vous chez un orthoptiste après avoir louché trop longtemps suite à un défi du nouvel an.

5 novembre 2012 : Haru se fâche avec ses parents et « fugue sur facebook ». Tout en restant à la maison.

8 novembre 2014 : Bobby finit la saga Harry Potter et connaît sa première dépression de geek. Il achète, tardivement, sa première revue du « dessous-de-lit ».

7 mars 2015 : Haru devient vice championne nationale de pole dance et voit se multiplier les prétendants.

7 avril 2017 : Bobby est respecté dans la communauté des gamers et commence à gagner sa vie avec des vidéos.

8 août 2017 : Haru arrive à manger 7 hot dogs suite à un pari. Elle eut la victoire modeste et ne retenta jamais cette expérience.

26 mars 2019 : Bobby décide de partir en Écosse à Glasgow.

14 avril 2019 : Première rencontre avec Haru à Glasgow.

17 avril 2019 : Retrouvailles à Edimbourg. Haru pense jouer avec Bobby.

20 avril 2019 : Rencontre et restaurant avec Haru à Edimbourg. Haru se rend compte qu’elle perd le contrôle de la situation. En dernier recours, elle tente la tactique aléatoire du numéro de téléphone bien caché.

2 Juin 2019 : Retrouvailles à Aberdeen. La bise courtoise dérape vite en galoche – roulage de pelle – détartrage des amygdales.

4 juin 2019 : Officialisation de la relation amoureuse. Maintenant, le monde sait.

2020 : Naissance de leur premier enfant, en France.

Retour au texte

 

À très vite pour le treizième et dernier épisode du Voyage en Écosse de Bobby ! En attendant n’hésitez pas à découvrir la page Facebook de Nicolas.


Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.