DEVENEZ LORD OU LADY DÈS AUJOURD'HUI
  • Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

Journée de la Saint André – À célébrer le 30 novembre

Écrit par: Anne
Publié: 30th November 2020

La fête de la Saint-André, St Andrew’s Day, est la fête nationale officielle de l’Écosse. Elle est célébrée le 30 novembre de chaque année.

En 2006, le St. Andrew’s Day Bank Holiday (Scotland) Act 2007 a été adopté par le parlement écossais, ce qui signifie que le jour de la Saint-André est devenu un jour férié officiel en Écosse. Si le 30 novembre tombe un week-end, alors le lundi suivant est un jour férié.

Bien qu’il s’agisse d’un jour férié, les banques n’ont pas l’obligation de fermer et les employeurs ne sont pas tenus de donner à leurs employés un jour férié, bien que beaucoup le fassent. L’Université de St Andrews donne traditionnellement un jour férié à tous les étudiants, mais c’est là une belle tradition et non pas une obligation.

Table des matières  

Qui était Saint André ?

De nombreux pays possèdent leur propre saint patron. Ils sont choisis pour leur rôle de protecteur ou de gardien. St André devint le saint patron de l’Écosse officiellement en 1320, lorsque l’indépendance de l’Écosse fut déclarée à la signature de la Déclaration d’Arbroath.

À vrai dire, on ne sait pas grand-chose sur St André, mais on pense qu’il est né entre l’an 5 et l’an 10 après JC, dans une région qui est devenue une partie d’Israël. Il était également connu sous le nom d’André l’apôtre, car les chrétiens le considèrent comme l’un des douze apôtres ou disciples de Jésus. St André était le frère de St Pierre. Ils étaient tous les deux pêcheurs de métier et vivaient en Galilée.

L’évangile selon Matthieu et l’évangile selon Marc rapportent que Jésus marchait le long du rivage de la mer de Galilée, observa Saint Pierre (de son vrai nom Simon Bar-Jona) et André pêcher et les appela à devenir des disciples et à être des «pêcheurs d’hommes». Par la suite, tout au long des évangiles, André fut cité comme prenant part à un certain nombre d’événements importants. Notamment, il parla à Jésus du garçon avec les pains et les poissons, prit part à la dernière Cène et visita Jésus sur le mont des Oliviers.

André était un prêcheur qui tenta de convertir plus d’hommes et de femmes au christianisme. Cela déplut aux Romains qui finirent par le condamner à mort.

St Andrew's Day

Bien que de nos jours personne ne sache à quoi Saint André ressemblait, il est souvent dépeint comme un homme âgé, barbu, avec son emblématique croix en forme de x.

St André fut mis à mort par crucifixion, mais sur une croix en forme de X. On dit que c’était à sa propre demande, car il se jugeait indigne d’être crucifié sur le même type de croix que Jésus l’avait été. Aujourd’hui cette croix est connue sous le nom de «Croix de Saint-André». C’est la raison pour laquelle le drapeau écossais porte une croix en forme de X, car c’est le symbole de Saint-André.

On ne sait pas si St André a posé les pieds sur le sol écossais au cours de sa vie, mais il semble qu’il ait parcouru de grandes distances pour prêcher, et c’est peut-être cela qui le lie à l’Écosse. Il est également le saint patron de la Roumanie, de la Grèce, de la Russie, de l’Ukraine et de la Pologne.

 

Que fit Saint André pour l’Écosse ?

Il existe deux légendes, qui s’appuient sur les longs voyages de St André et suggèrent son lien avec l’Écosse. L’une raconte qu’il est venu en Écosse et a construit une église à Fife. Cette ville s’appelle maintenant St Andrews, et l’église en question est devenue un centre d’évangélisation. Des pèlerins venaient de toute la Grande-Bretagne pour y prier.

La deuxième légende mentionne également la ville de St Andrews, mais affirme que c’est après la mort d’André, durant le 4ème siècle, que plusieurs de ses reliques furent apportées à Fife. On pense qu’au 7ème siècle, des reliques de St André furent rapportées de Rome en Angleterre par des missionnaires catholiques. Puis d’Angleterre, certaines d’entre elles furent apportées à Kilrymont par un certain évêque Acca au 8ème siècle.

Laquelle de ces légendes se rapproche le plus de la vérité ? Nous ne le saurons probablement jamais.

 

Pourquoi Saint André est-il le Saint patron de l’Écosse ?

On suppose que St André fut choisi comme saint patron de l’Écosse au 9ème siècle, au temps du roi Angus. Alors que le roi Angus d’Écosse se préparait à une bataille contre les Anglais, St André lui apparut dans un rêve, lui promettant la victoire. Le jour de la bataille, une forme de X,  qui  était le symbole de Saint André, apparut dans le ciel. Le Roi Angus jura que s’ils gagnaient, St André deviendrait le saint patron de l’Écosse – et c’est exactement ce qui se passa.

Une légende de la mythologie écossaise suggère que les origines remontent plus loin que cela. Cette histoire raconte que les Écossais descendent d’une ancienne population appelée les Scythes, qui vivait sur la mer Noire (c’est maintenant la Roumanie et la Bulgarie), que St André a convertie au christianisme.

Les superstitions autour de Saint André persistent à ce jour, et le sautoir (saltire en anglais : la croix sur le drapeau écossais, le symbole de St André) empêcherait les sorcières d’entrer dans les habitations par la cheminée lorsque ce symbole y figure.

St Andrew's Day

Le drapeau écossais, souvent appelé Saltire (sautoir) ou Croix de Saint André, représente une croix de Saint André sur fond bleu.

St André était connu pour son esprit généreux et solidaire, ainsi que pour son humilité, son sens de la compassion et du partage. Venir en aide à son prochain est l’une des valeurs de St André perpétuée par la communauté écossaise. Aider les moins fortunés, renforcer l’esprit communautaire au sein de la société au sens large : la gentillesse des Écossais est largement reconnue !

«À la fin du Moyen Âge, en particulier pendant les guerres d’indépendance du 14ème siècle contre les Anglais, St André devint  explicitement associé au désir écossais de devenir une nation,  avec le drapeau pour symbole de son patronage»

Célébrer la Saint André

Ce n’est qu’au 18ème siècle que la Saint André devint vraiment un jour de fête populaire. Ce n’est même pas en Écosse que les célébrations eurent lieu le 30 novembre pour la première fois ! C’était un groupe d’écossais expatriés aux États-Unis, qui tenaient à renouer avec leurs racines écossaises.

Beaucoup de gens pensent que Saint André fut crucifié en Grèce le 30 novembre de l’an 60

Quel qu’ait été son commencement, on peut dire que les Écossais savent merveilleusement bien faire la fête, et que l’un des jours les plus mouvementés de l’année est celui de la Saint-André. Les Écossais et les Écossais de cœur célèbrent le saint patron de l’Écosse et la fête nationale avec un jour férié et des événements fantastiques, qui représentent le meilleur de la culture écossaise.

Que fait-on le jour de la Saint André ?

La Saint-André est un jour férié et de nombreuses organisations donnent un jour de congé à leur personnel. Des événements ont lieu dans tout le pays : de l’entrée gratuite aux attractions historiques en passant par les ceilidhs (bals de danses traditionnelles), les marchés alimentaires et les divertissements, y compris la poésie, la musique, l’art et la performance. Certaines villes, comme St. Andrews, organisent même des célébrations d’une semaine. La fête de la Saint-André marque également le début de la saison des festivals d’hiver, qui englobe également la période de Noël, Hogmanay et Burns Night.

Où célébrer la Saint André ?

  • St Andrews

St Andrew's Day

La célèbre parade ‘Beating the Retreat’ de la ville de St Andrews le jour de la Saint André

Cela peut sembler évident, mais où mieux célébrer la Saint-André que dans la ville du même nom ? Les 6 journées extravagantes débutent par le défilé «Beating the Retreat» qui serpente à travers la ville, mené par un groupe de cornemuses. Ensuite, que diriez-vous de danser toute la journée dans le plus grand ceilidh en plein air d’Écosse, ou de chanter à tue-tête à la fête de rue, mettant en vedette les meilleurs artistes écossais ?

Il y a aussi le festival de la nourriture et des boissons «Savor St Andrews», réputé dans tout le pays. Pour en savoir plus c’est par ICI.

  • Edimbourg

Si vous choisissez de passer votre St Andrew’s Day dans la capitale de l’Écosse, contes et musique traditionnelle se mêleront aux marchés alimentaires proposant des plats de rue, des friandises et de l’artisanat de saison. Le Saltire Festival est basé juste à l’extérieur de la ville et célèbre non seulement la Saint-André, mais aussi le patrimoine, la culture, la délicieuse cuisine et les traditions de l’Écosse tout au long de la semaine, et vaut vraiment le détour.

  • Oban

St Andrew's Day

Festival d’Hiver de Oban le jour de la Saint André

Oban, sur la côte ouest de l’Écosse, est connue pour son festival d’hiver qui dure 10 jours. Il comprend les célébrations de la Saint-André, avec un marché alimentaire et artisanal, le festival Haggis, le festival du whisky, un ceilidh (bal de danses traditionnelles), et le «Tartan Dash» de la Saint-André. C’est un événement à ne pas manquer, la charmante ville d’Oban grouille alors de défilés de rue, d’artistes internationaux et locaux, de ‘fire art’ (art du feu), de joueurs de cornemuses et de défilés de lanternes.

  • Glasgow

La fête de la Saint-André dans la ville lumineuse et animée de Glasgow vaut la peine d’être vécue. C’est un programme riche en événements, comprenant des projections de films uniques, ainsi que des événements spéciaux au Hunterian Museum and Art Gallery, au parc Kelvingrove et au Riverside Museum. Vous pourrez également déguster de délicieux plats et boissons en provenance des meilleurs producteurs de la région, et faire un véritable plongeon dans l’Écosse !

Que manger pour la Saint André ?

En Écosse et dans toute l’Europe, on fête la Saint-André en se régalant ! C’est une journée qui consiste à célébrer tout ce qui est typiquement écossais, il n’est donc pas étonnant que la nourriture y ait une place de choix. Les plats traditionnels servis peuvent inclure :

  • Cullen skink

St Andrew's Day

Le Cullen skink est l’un des plats les plus célèbres d’Écosse. C’est une soupe nourrissante, traditionnellement préparée avec de l’aiglefin fumé. On utilise souvent de la purée de pommes de terre pour ajouter de l’épaisseur et du crémeux, mais dans certaines versions, les pommes de terre sont ajoutées en morceaux.

Le nom de cette soupe vient de Cullen, une petite ville de Moray au nord-est de l’Écosse. Le mot “skink” est le terme écossais désignant un jarret, un tibia ou un tendon de bœuf, de sorte que la plupart des soupes cuisinées avec ces morceaux  étaient appelées “skink”. Lorsqu’il devint difficile de se procurer du bœuf dans le nord de l’Écosse en raison de contraintes économiques, mais qu’il y avait beaucoup de poisson pour cuisiner, et que l’on trouvait de l’aiglefin fumé partout, les ragoûts de viande se sont transformés en soupes à base de poisson, mais le nom de “skink” est resté.

  • Haggis

St Andrew's Day

Le Haggis est né par nécessité lors de moments difficiles, où il était essentiel d’utiliser toutes les parties possibles d’un animal abattu. Le célèbre plat national est composé d’abats de mouton (cœur, foie et poumons), et d’un mélange d’avoine, de suif et d’épices. Mélangé avec du bouillon et du sel, le résultat est un plat étonnamment savoureux, qui est largement sous-estimé en dehors du pays. Le haggis est un plat populaire de la Saint André parce qu’il est fondamentalement représentatif de l’Écosse.

  • Neeps and tatties

St Andrew's Day

Accompagnement idéal du haggis, le neeps (rutabaga en écossais) and tatties (pommes de terre en écossais) complèt le repas traditionnel de Hogmanay. Les légumes sont écrasés avec une généreuse quantité de beurre jusqu’à ce que le mélange soit lisse et crémeux. C’est un plat réconfortant, apprécié non seulement le jour de la Saint-André, mais aussi toute l’année dans de nombreux foyers écossais.

  • Whiskey

Étant donné que la fête de la Saint-André est la fête nationale de l’Écosse, les Écossais s’en donnent à cœur joie avec des festivals, des fêtes et bien plus pendant plus d’une semaine. Pendant les célébrations, vous pouvez trouver un verre de whisky ou de bière dans presque toutes les mains !

Le whisky écossais, également connu sous le nom de «Scotch», est un élément important de l’identité écossaise. On pense que la fabrication du whisky a commencé en Écosse alors que les méthodes de vinification se répandaient dans les monastères d’Europe ; sans accès aux raisins, les moines utilisaient plutôt de la purée de céréales pour produire une forme précoce du célèbre spiritueux.

Il y a maintenant 109 distilleries en Écosse, il y a donc de nombreuses variétés de scotch disponibles pour titiller vos papilles en ce jour de la Saint-André.

Musiques de la Saint André

Quoi de mieux pour célébrer la Saint André qu’une sélection de chansons et de poèmes écossais ? Steve Byrne a créé une excellente liste de lecture pour la fête de la Saint-André ; écoutez, chantez et profitez de la fête nationale de l’Écosse.

ÉCOUTER LA PLAYLIST ICI

De nombreux endroits organiseront un Ceilidh écossais traditionnel le jour de la Saint-André. Un Ceilidh est un bal de danses écossaises traditionnelles, d’après le mot gaélique «faire la fête» ou «visiter». Si vous y avez déjà assisté, vous savez à quel point on s’y amuse ! 

Ces événements, souvent organisés le jour de la Saint André, rassemblent de la musique folklorique écossaise mélangée à de la musique pop moderne, de la danse et des contes. Sans oublier la petite touche spéciale : les participants portent souvent le kilt traditionnel, emblématique de l’Écosse.

Le Saltire le jour de la Saint André

La fête de la Saint-André est un jour du drapeau officiel en Écosse. Selon les réglementations du gouvernement écossais, cela signifie que le drapeau de l’Écosse, également connu sous le nom de Saltire ou Croix de Saint André, doit être levé sur tous les bâtiments possédant un mat, en signe de respect et également en signe de fête.

La Saint André dans le monde

Saint André est le saint patron non seulement de l’Écosse, mais aussi de Chypre, de la Grèce, de la Roumanie, de la Russie, de l’Ukraine, du patriarcat œcuménique de Constantinople, de l’île de San Andres (Colombie), de Saint Andrew (Barbade) et de Tenerife.

La fête de la Saint-André est également une fête nationale en Roumanie et ce depuis 2015. La fête de la Saint-André est célébrée comme la journée nationale de l’indépendance à la Barbade. En tant que saint patron, Saint André est célébré dans un certain nombre de symboles barbadiens, y compris la formation croisée des armoiries de la Barbade.

Les reliques de Saint André sont censées être dispersées dans les nombreux pays qui le revendiquent comme leur saint patron. Elles sont conservées dans la Basilique Saint-André l’Apôtre de Patras en Grèce, dans la cathédrale d’Amalfi (Duomo di Sant’Andrea) en Italie, dans la cathédrale catholique romaine Sainte-Marie d’Édimbourg et dans l’église de Saint Frère Albert et Saint André l’Apôtre en Pologne.

Saint André est également le saint patron des chanteurs, des célibataires, des jeunes filles, des poissonniers, des pêcheurs, des femmes qui veulent être mères, de la goutte et des maux de gorge ; et enfin de l’Ordre du Chardon (Order of the Thistle), l’un des grades de chevalerie les plus élevés au monde, juste derrière l’Ordre de la Jarretière (Order of the Garter).

La veille de la Saint André

Une croyance superstitieuse particulière entoure la nuit précédant la Saint-André dans certaines régions d’Ukraine, d’Allemagne, d’Autriche, de Slovaquie, de Pologne, de Russie et de Roumanie. On pense que la Saint-André est une nuit particulièrement propice à la magie, en particulier au genre de magie qui révèle le futur mari d’une jeune femme ou qui lie un futur mari à elle. La journée était également considérée comme le début de la période la plus populaire pour l’activité des vampires, qui se terminait la veille de la Saint-Georges, le 22 avril.

5 étranges traditions de la veille de la Saint André…

  1. Cacher des grains pour trouver un mari

    En Roumanie, la tradition veut que les jeunes femmes placent 41 grains sous leur oreiller, et si elles rêvent que leurs grains sont volés, il est dit qu’elles trouveront un mari dans l’année.

    Dans d’autres parties du pays, les jeunes femmes allument une bougie de Pâques et l’apportent, à minuit, à une fontaine. Elles demandent à Saint André de leur laisser entrevoir leur futur mari

  2. Deviner la profession de son futur époux

    En Pologne, la fête Andrzejki est célébrée dans la nuit du 29 au 30 novembre. À l’origine, la tradition n’était observée que par les jeunes filles célibataires, mais aujourd’hui, les jeunes hommes comme les jeunes femmes se joignent à la fête pour voir leur avenir. Les femmes sans mari croient pouvoir prédire la profession de leur futur mari en versant de la cire chaude dans l’eau à travers une clé : la forme que prend la cire ressemble à la forme du métier.

St Andrew's Day

La veille de la Saint André en Pologne, où les femmes prédisent le métier de leur futur époux en faisant couler de la cire chaude dans de l’eau à travers une clé

  1. Le chemin pour toucher le cœur d’un homme passe par son estomac

    En Slovaquie, les jeunes femmes écrivent les noms de leurs maris potentiels sur des morceaux de papier. Elles les pétrissent dans une pâte et les cuisent ; le premier nom à monter au sommet du pain sera leur mari.

  2. Une curieuse façon d’attirer l’attention

    En Moldavie, à la veille de la Saint-André, des jeunes hommes volent et cachent les portails ou les portes des maisons des jeunes femmes qu’ils souhaitent épouser. Le matin, les pères sont chargés de retrouver leurs portes, et savent donc que leur fille a un prétendant.

  3. À la porte

    La veille de la Saint-André en Autriche, des jeunes femmes jettent une chaussure par-dessus leur épaule ; si elle atterrit pointant vers la porte, elles se marieront dans l’année.

Cadeaux de la Saint André

Si vous souhaitez faire un cadeau à l’un de vos proches pour la Saint André, il se doit de représenter le meilleur de l’Écosse. Voici quelques-unes de nos idées préférées : 

  • Du whisky : pas besoin d’explication !
  • Des douceurs, par exemple des ‘tablets’ ou ‘shortbread’ : pour les gourmands.
  • Quelque chose en tartan : que ce soit dans le tartan de votre clan ou juste un cadeau fantaisie, le choix ne manque pas !
  • UN TITRE DE LORD OU LADY OF GLENCOE : EN SAVOIR PLUS ICI

Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.