Téléphone France: +33 (0)9 63 55 22 70
Devise: Mon Compte (0) Article(s)

Les Aurores Boréales en Écosse et dans le monde

Écrit par: Anne
Publié: 7th May 2021

L’incroyable phénomène des aurores boréales est connu dans le monde entier et mérite réellement d’être vu au moins une fois dans votre vie. Aucun sentiment n’est comparable à celui de se tenir sous les lumières changeantes et de les admirer danser, virevolter et s’envoler dans le ciel, dans l’une des plus fantastiques performances qu’offre la nature.

Souvent, lorsque l’on pense à aller voir les aurores boréales, les pays Scandinaves nous viennent à l’esprit. Pourtant saviez-vous que le Nord de l’Écosse se trouve à la même latitude que Stavanger en Norvège et que l’île Nunivak en Alaska, ce qui signifie qu’il est également possible d’observer ces incroyables lumières bien plus près de chez vous !

Dans cet article, nous avons tenté d’expliquer comment ce merveilleux phénomène se produit, de vous indiquer où vous pouvez y assister et également d’inclure certaines des photographies les plus étonnantes que nous ayons trouvées !

 

aurores boreales

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Les aurores boréales étaient autrefois appelées les lumières du Nord. Il existe un phénomène similaire de l’autre côté du globe, connu sous le nom d’aurores australes ou Lumières du Sud. Ensemble, les aurores boréales et les aurores australes sont appelées les aurores polaires.

Une aurore est définie comme un phénomène lumineux atmosphérique dans le ciel nocturne, principalement dans des régions de haute latitude.

Le mot «aurore» est dérivé du nom de la déesse romaine de l’aube, Aurore, qui voyageait d’Est en Ouest pour annoncer la venue du soleil. Dans l’antiquité grecque, les poètes utilisaient ce nom comme métaphore pour désigner l’aube, mentionnant souvent son jeu de couleurs à travers le ciel par ailleurs sombre.

“Aurora borealis” signifie donc “aube du nord” et “Aurora australis” signifie “aube du sud”. Il existe de nombreuses légendes sur ces lumières en provenance de diverses cultures.

  • À l’époque médiévale, les apparitions aurorales étaient considérées comme des signes avant-coureurs de guerre ou de famine.
  • Les Maoris de Nouvelle-Zélande partageaient la conviction avec de nombreux habitants du nord de l’Europe et de l’Amérique du Nord que les lumières étaient des reflets de torches ou de feux de camp.
  • Les Indiens Menominee du Wisconsin croyaient que les lumières indiquaient l’emplacement des manabai’wok (géants) qui étaient les esprits de grands chasseurs et pêcheurs.
  • Les Inuits d’Alaska croyaient que les lumières étaient les esprits des animaux qu’ils chassaient: les phoques, les saumons, les cerfs et les bélugas.
  • D’autres peuples autochtones croyaient que les lumières étaient les esprits de leur peuple.

Saviez-vous qu’en réalité, les lumières des aurores sont des collisions entre des particules chargées électriquement, en provenance du soleil, qui pénètrent dans l’atmosphère terrestre ? Ces collisions produisent un éventail d’éclairages colorés, le vert pâle et le rose pâle étant les plus courants, mais des nuances de rouge, jaune, violet, bleu et vert ont également été signalées.

 

aurores boreales

Qu’est-ce qui provoque les aurores boréales ?

Les aurores boréales ont beau sembler magiques, leur existence peut en fait être expliquée par la science. Elles sont causées par le Soleil, à 150 millions de kilomètres de la planète Terre.

L’énergie du soleil crée ce qu’on appelle le vent solaire, qui est un flux de particules chargées libérées par la haute atmosphère du Soleil. Les perturbations de ce vent solaire dans la magnétosphère se traduisent par des aurores boréales.

C’est un processus complexe, mais pour le dire aussi simplement que possible, le vent solaire dérive loin du soleil, transportant des protons et des électrons. Parfois, ce vent solaire est assez faible. Nous ne pouvons voir les aurores boréales qu’à des moments où le vent solaire est assez fort. Lorsque le vent solaire atteint la planète Terre, il se heurte au champ magnétique terrestre. Le champ magnétique éloigne le vent solaire et le fait voyager autour de la Terre, vers les pôles nord et sud.

Lorsque les protons et les électrons du vent solaire frappent les particules de l’atmosphère terrestre, ils libèrent de l’énergie. Ce processus d’ionisation émet des lumières de couleur et de complexité variables, en fonction des particules présentes, et la forme que prend la lumière dépend de la vitesse et de l’accélération des particules en précipitation.

Différents types de particules dans l’atmosphère produisent des couleurs différentes après avoir été secouées – l’oxygène produit une lumière rouge et verte, et l’azote produit une lumière bleue. Parmi toutes les couleurs, nos yeux voient mieux le vert, c’est pourquoi le vert semble plus brillant quand nous observons les aurores boréales.

Quel est la meilleure période pour voir les aurores boréales ?

Il n’y a jamais de garantie à 100% de repérer les aurores boréales. Mais être au bon endroit au bon moment aide certainement.

Techniquement, les aurores boréales sont présentes une grande partie de l’année. Il n’y a tout simplement pas assez d’heures d’obscurité pour les voir pendant les mois d’été. Il est plus facile de voir les aurores boréales en hiver quand il fait très sombre la nuit, ainsi qu’en dehors des villes et loin des réverbères et autres pollutions lumineuses.

Un jour d’été, le ciel pourrait être illuminé d’aurores boréales, mais nous ne les verrions pas car elles seraient simplement obscurcies par la luminosité du soleil.

De manière générale, la saison hivernale dans l’Arctique dure de septembre à début avril, et pendant ce temps, le ciel arctique est suffisamment sombre pour que les aurores boréales soient visibles, tant que les conditions sont bonnes.

Près des équinoxes en mars et septembre, le champ magnétique terrestre permet à davantage de particules solaires d’interagir avec l’atmosphère, créant des saisons d’aurores boréales !

Les aurores boréales apparaissent le plus souvent entre 17h00 et 02h00. En général, elles ne durent pas très longtemps. Elles peuvent illuminer le ciel quelques minutes, puis s’éloigner avant de revenir. Une belle aurore boréale dure le plus souvent de 15 à 30 minutes, mais si vous êtes vraiment chanceux, elle peut durer quelques heures ou plus !

Pour voir les aurores boréales, le ciel doit être sombre et dégagé de tout nuage. Certaines personnes affirment que l’aurore sort lorsque les températures sont plus froides. Ce n’est pas le cas : c’est simplement que lorsque le ciel est sans nuages, les températures ont tendance à baisser.

Il est également conseillé d’éviter la pleine lune, et une semaine avant et après, pour éviter que le ciel ne soit illuminé par le clair de lune. Si vous pouvez trouver un ciel sombre et clair, soyez en état d’alerte à partir de 22 heures jusqu’à 2 heures du matin.

Il existe des prévisions disponibles pour vous faire savoir quand vos chances de repérer les aurores boréales sont les plus élevées. L’indice Kp est généralement considéré comme le plus précis – il est beaucoup plus fiable que les prévisions météorologiques. La prévision correspond à l’indice magnétique planétaire sur une échelle de un à neuf, un étant une activité très faible et neuf très élevée.

L’Institut géophysique de l’Université de l’Alaska a un excellent site internet, qui vous permet de voir l’activité prévue dans toutes les régions aurorales. Vous pouvez également vous inscrire aux alertes par e-mail de prévision des aurores boréales qui vous indiquent lorsque l’activité dépasse quatre à cinq sur l’échelle Kp.

 

Où voir les aurores boréales ?

Une zone dans les régions polaires, couvrant un rayon de 2500 km autour des pôles magnétiques, est connue sous le nom de zone aurorale ou ovale auroral, et c’est là que vous êtes le plus susceptible de voir les aurores polaires. Pour les aurores boréales en particulier, plus vous voyagez vers le nord, plus vous aurez de chances de les apercevoir. Vous pouvez considérer que n’importe quel endroit à plus de 55° de latitude géomagnétique, avec une faible pollution lumineuse, est un site potentiel pour voir des aurores boréales. Vous admirerez certaines des plus belles aurores boréales depuis ces lieux :

Islande

aurores boreales

Aurore boréale en Islande

La latitude et la longitude de l’Islande sont particulièrement propices à l’observation des aurores boréales. Le seul problème est que le temps ne coopère pas toujours ! Cependant, il existe de superbes routes côtières à travers le pays qui vous permettent de chasser le ciel dégagé. En période de forte activité, vous pouvez même apercevoir les aurores boréales depuis la banlieue de Reykjavík, mais certaines des meilleures vues ont été signalées depuis la montagne Kirkjufell sur la côte ouest.

L’Islande a capitalisé sur cette merveille naturelle et a créé tout un marché du tourisme autour des aurores boréales. Cela va des visites guidées qui vous emmènent pour les repérer, jusqu’aux hébergements de location dans des lieux d’observation de premier choix. Vous pouvez même profiter du spectacle de lumière depuis un jacuzzi bien chaud si c’est votre truc ! En savoir plus sur les vacances et les aurores boréales en Islande ici.

Alaska

aurores boreales

Aurore boréale en Alaska

 

Aux États-Unis, l’Alaska est le meilleur endroit pour repérer les aurores boréales, en particulier dans les zones comprises entre 65 °N et 70 °N. Fairbanks est généralement reconnue comme la capitale de la chasse aux aurores boréales en Alaska. Elle se trouve juste en dessous du cercle arctique, donc les vues ne sont pas nécessairement les meilleures, mais c’est ici que les aurores semblent se produire le plus souvent. D’autres endroits favorables sont les villages reculés, au nord de Coldfoot dans le territoire du Yukon, ou Prudhoe Bay et Barrow dans l’extrême nord.

Malgré le froid qu’il fait en Alaska, le ciel intensément clair incite de nombreux Américains à s’y rendre pour avoir la chance d’assister aux aurores boréales. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez 1st Alaska Tours, qui organise des excursions nocturnes au Murphy Dome, l’un des plus hauts sommets de la région de Fairbanks, qui offre une vue spectaculaire à 360 degrés sur l’horizon !

 

Canada

aurores boreales

Aurore boréale au Canada

 

Vous trouverez de nombreux endroits à travers le Canada pour admirer les aurores boréales, principalement en raison du faible niveau de pollution lumineuse et de la latitude nord du pays. D’ailleurs, vous pouvez cliquer ici pour consulter une liste des 12 lieux les plus propices du pays. Dans certains d’entre eux, les aurores boréales sont visibles en moyenne 240 nuits par an. Yellowknife se présente comme le meilleur endroit au monde pour observer les aurores boréales ; grâce à sa population clairsemée, ses nuits claires et ses paysages plats, vous avez 90% de chances d’assister à ce merveilleux spectacle.

 

Groenland

aurores boreales

Aurore boréale au Groenland

 

Saviez-vous qu’il est en fait possible d’être trop au Nord pour pouvoir assister à une aurore boréale ? C’est le cas dans certaines régions du Groenland. En revanche, si vous vous diriger vers le Sud vous pourrez assister à d’incroyables aurores boréales. Elles sont particulièrement visibles depuis la région de Kangerlussuaq en raison de son micro-climat particulièrement stable. D’autres lieux populaires sont la Baie de Disko, le Groenland de l’Est, et Nuuk.

Bien que les aurores boréales aient lieu tout au long de l’année, on ne peut pas les voir durant l’été au Groenland en raison du Soleil de minuit. Suivez ce lien pour en savoir plus sur les meilleurs sites pour voir les aurores boréales au Groenland.

 

Norvège

aurores boreales

Aurore boréale en Norvège

 

La Norvège du Nord, avec ses longues nuits sombres, ses multiples îles, ses profonds fjords et montagnes escarpées, se revendique l’un des plus beaux endroits pour admirer les aurores boréales. Ces magnifiques lumières traversent le ciel du pays de septembre à mars, et les températures relativement douces de la côte norvégienne en font une destination appréciée des touristes. L’industrie du tourisme des aurores boréales y est bien développé et vous pouvez en apprendre plus sur les lieux et visites ici.

 

Suède

aurores boreales

Aurore boréale en Suède

 

Les aurores boréales apparaissent au début de mois de septembre à Kiruna et ses alentours, à l’extrémité Nord de la Suède. Lorsque l’hiver s’est bien installé aux alentours de janvier, les aurores peuvent être vues à travers la Laponie suédoise, une vaste région située au Nord-Ouest de la Suède qui recouvre presque un quart du pays.

Les meilleurs endroits pour assister aux aurores boréales en Suède sont notamment Kiruna et Jukkasjärvi, où se trouve le premier Hôtel de Glace du monde, ainsi que l’Aurora Sky Station dans le parc national d’Abisko, où un télésiège vous emmène en haut de la tour d’observation, vous y trouverez l’exposition Aurora Exhibition dans une toute petite pièce.

EN SAVOIR PLUS SUR AURORA SKY STATION ICI

Écosse

aurores boreales

Aurore boréale en Écosse

 

En Écosse, les superbes rayons de lumière des aurores boréales sont connus par beaucoup sous le nom de «Mirrie Dancers» ou “Danseurs Joyeux”. Nous sommes nombreux à ne pas nous en rendre compte, mais la latitude du nord de l’Écosse est la même que celle de Stavanger en Norvège et de l’île Nunivak en Alaska, de sorte que vous pouvez réellement voir les aurores boréales en Écosse. Certains des meilleurs endroits où se rendre pour les apercevoir sont :

  • L’Île de Skye
  • L’Île de Lewis et Harris
  • Les Îles Shetland, les Orcades et le Comté de Caithness
  • Les Cairngorms
  • L’Aberdeenshire et la Côte de Moray
  • Galloway Forest Park – l’unique réserve de ciel étoilé en Écosse !
  • Rannoch Moor et le Perthshire
  • Angus et la péninsule de Fife
  • Et lorsque l’aurore est puissante… même Calton Hill et Arthur’s Seat à Edimbourg

 

Traduction de l‘article de Caitlin


A propos de l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires pour cet article

Une remarque ? Laissez un commentaire !