Téléphone France: +33 (0)9 63 55 22 70
Devise: Mon Compte (0) Article(s)
DEVENEZ LORD OU LADY DÈS AUJOURD'HUI

Le kilt écossais : un cran au-dessus… du genou !

Écrit par: Anne
Publié: 12th January 2022

Si l’on vous dit “traditions écossaises”, l’une des premières choses à vous venir à l’esprit est probablement “kilt”. Mais savez-vous pourquoi ce célèbre vêtement en tartan est l’élément de base d’un bon mariage écossais, d’où il provient ou encore ce que représentent les différentes couleurs et motifs ? Plus important, savez-vous avec quels accessoires habiller votre kilt écossais afin de passer pour un vrai Highlander ?

Dans cet article, nous avons fait de notre mieux pour répondre à toutes ces questions et plus encore. C’est parti pour une lecture pleine de découvertes…


L’histoire du Kilt écossais

Les premières références au kilt écossais datent du XVIe siècle. Il s’agissait du ‘grand kilt’, le breacan ou belted plaid (litttéralement “laine ceinturée”). C’était un vêtement long dont la moitié supérieure pouvait être portée comme une cape, relevée sur la tête ou drapée autour de l’épaule.

Avant le développement du Kilt que nous connaissons aujourd’hui, il y avait un vêtement connu sous le nom de « brat » ou manteau de laine (également connu sous le nom de plaid) qui était porté par-dessus une tunique. Cette première cape pouvait être de couleur unie ou dans divers motifs à carreaux et tartans, selon la richesse du porteur. Au cours du XVIe siècle, à mesure que la laine devenait plus facilement disponible, cette cape atteignit une taille telle qu’elle commença à être rassemblée et ceinturée, et ce furent les débuts du grand kilt.

This picture shows a Highland chieftain wearing one of the earliest kind of Scottish kilt, the belted plaid, in 1680.
Cette image montre un chef des Highlands portant l’un des premiers types de kilt écossais, le ‘belted plaid’, en 1680.

Ces premiers kilts écossais avaient de multiples usages ; ils fournissaient une excellente protection contre le froid et les intempéries, servaient à cacher et protéger les armes portées à la taille telles que les mousquets, pouvaient être retirés et utilisés comme couverture pour dormir, et servaient de marqueur de richesse et de statut en fonction de leur taille et de leur matériau.

“Le vêtement est certainement très lâche et permet aux hommes qui le portent de subir de grandes fatigues, faire des marches très rapides, résister aux intempéries, traverser les rivières et dormir dans des huttes, dans les bois et occasionnellement sous des rochers ; ce que les hommes vêtus de l’habit des terres basses ne pourraient pas supporter.”

Description de 1746.

Ce type de kilt était encore largement utilisé jusqu’au 19ème siècle, d’ailleurs il y a ceux qui le portent encore aujourd’hui, bien que ce soit le plus souvent pour une occasion spéciale. Mais c’est à la fin du 17e ou au début du 18e siècle que le petit kilt est apparu. Le petit kilt est un dérivé du grand kilt, et est essentiellement sa moitié inférieure, un seul lé de tissu porté autour de la taille.

C’est à cette époque que les Highlanders jugèrent que le grand kilt était trop « lourd et encombrant » pour le travail et au combat. Ainsi le petit kilt tout aussi distinct fut développé, composé de la partie inférieure du belted plaid avec les plis déjà cousus.

Le kilt cousu fut adopté par les régiments des Highlands de l’armée britannique, et le kilt militaire et ses accessoires formalisés sont passés à l’usage civil au début du XIXe siècle et sont restés populaires depuis.


Tartan écossais

L’une des caractéristiques les plus distinctives d’un authentique kilt écossais est son motif tartan, également connu sous le nom de ‘sett’.

Des motifs de tartan particuliers sont associés à des clans et des familles, une tradition qui ne remonte qu’à un ou deux siècles. Avant cela, les tartans des Highlands avaient des origines régionales plutôt que d’être le symbole d’un clan particulier. Ce sont les entreprises de tissage qui, durant l’époque victorienne au XIXe siècle, commencèrent à enregistrer les tartans et à les nommer.

De nos jours il existe des tartans pour les districts, les comtés, les organisations et les entreprises, ainsi que pour les États et les provinces, écoles et universités, activités sportives, individus, ainsi que des modèles commémoratifs et certains simples et génériques que tout le monde peut porter.

À l’origine le tartan est de la laine tissée, mais ils sont maintenant fabriqués dans de nombreux autres matériaux et sont des tissus à motifs composés de bandes croisées, horizontales et verticales de plusieurs couleurs.

Vous pouvez consulter les milliers de motifs de tartan figurant sur le Scottish Register of Tartans ICI.

Tartan Highland Titles

Notre tartan Highland Titles est officiellement enregistré dans le Scottish Register of Tartans (Code : CTST). Il présente des tons bleu marine et rouge profond, avec des reflets bleus et or éclatants. Ce tartan ne peut être porté que par les Lairds, Lords et Ladies of Glencoe, Lochaber et Kilnaish.

Our exclusively-designed Highland Titles Tartan
Notre tartan officiel conçu spécialement pour Highland Titles

The Dress Act 1746

Le Dress Act de 1746 a été introduit dans le cadre de l’Act of Proscription, une série de « lois du roi » énoncées en réponse aux soulèvements jacobites. Dans une tentative de placer les clans guerriers sous le contrôle du gouvernement, de nombreux aspects de la culture gaélique ont été interdits, y compris le tartan. Seule exception, le kilt était autorisé à être porté dans l’armée, poursuivant la tradition établie par le régiment Black Watch. Mais à part cela, le port du « Highland Dress », qui comprenait le kilt écossais, était illégal en Écosse.

« Qu’à partir du 1er août mille sept cent quarante-six, aucun homme ou garçon dans cette partie de la Grande-Bretagne appelée Écosse, autre que ceux qui seront employés comme officiers et soldats dans les forces de Sa Majesté, ne , sous quelque prétexte que ce soit, porte ou mette les vêtements communément appelés Highland Dress (c’est-à-dire le Plaid, Philabeg, ou little Kilt, Trowse, Shoulder-belts, ou toute partie quelconque de ce qui appartient particulièrement au Highland Garb ;

et qu’aucun tartan ou plaid de couleur festive ne sera utilisé pour les grands manteaux ou les sur-manteaux, et si une telle personne présume après ledit premier jour d’août, de porter ou de mettre le vêtement susmentionné ou une partie de celui-ci, toute telle personne ainsi offensante … Pour la première infraction, sera passible d’une peine d’emprisonnement de 6 mois, et pour la seconde infraction, d’être transportée dans l’une des plantations de Sa Majesté au-delà des mers, pour y rester pendant sept ans. “

Bien que la loi ait été abrogée en 1782, à cette époque le tartan et le kilt écossais ne retrouvèrent pas leur place de tenue quotidienne dans les Highlands, mais furent plutôt adoptés comme la tenue nationale symbolique de l’Écosse.


Accessoires du kilt écossais

Le kilt écossais moderne connu dans le monde entier, aux plis cousus, est traditionnellement porté avec un ensemble varié d’accessoires. Il existe également une distinction entre les kilts les plus formels et les plus décontractés, qui peuvent être portés à différents types d’occasions. Certains Écossais prennent très au sérieux l’étiquette du port du kilt, tandis que d’autres considèrent simplement que porter du tartan est une question de fierté celtique. Nous vous suggérons donc de vérifier auprès de votre hôte si vous êtes invité à porter un kilt pour un événement !

Mais les accessoires basiques et les plus courants accompagnant le kilt écossais sont les suivants :

  • Kilt Hose – Ce sont des chaussettes en laine, repliées sous le genou et souvent portées avec des fixe-chaussettes et des flashes.
  • Un Sporran – (mot gaélique pour bourse) Il s’agit d’un type de pochette, qui pend autour de la taille à partir d’une chaîne ou d’une lanière de cuir. Il peut être en cuir uni ou gaufré, souvent décoré de fourrure ou de plaques en métal.
  • Des Ghillie Brogues – Un style de chaussures richelieu qui n’a pas de languette, pour faciliter le séchage, et de longs lacets qui s’enroulent autour de la jambe au-dessus de la cheville et s’attachent sous le mollet pour tenir le nœud à l’abri de la boue. Design fonctionnel, mais désormais principalement porté pour les occasions sociales.
  • Une ceinture – Généralement en cuir avec une boucle en relief.
  • Un Kilt Pin – Habituellement porté sur le coin inférieur du tablier extérieur d’un kilt, empêchant le tablier de s’ouvrir en lui ajoutant un poids supplémentaire. C’est également une forme de décoration, portant parfois le symbole d’un clan.
  • Un Sgian-dubh – C’est le mot gaélique pour “couteau noir” et c’est un petit couteau porté dans la chaussette.
  • Une chemise Ghillie – Une chemise traditionnelle informelle, avec un laçage en cuir croisé sur le devant.
  • Une veste Prince Charlie ou Argyll  – Ces vestes sont généralement réservées aux occasions plus formelles.


The Kilt traditionnel écossais Highland Titles

Le Kilt Highland Titles est confectionné à la main par un fabricant de kilt traditionnel et est réservé aux Lairds of Glencoe, Kilnaish et Lochaber uniquement.

Nos kilts d’un poids traditionnel (500-515gm/16oz) sont conçus à partir de 8 yards (un peu plus de 7 mètres) de tissu de laine peignée. Ce tartan est tissé exclusivement pour nous par Lochcarron of Scotland.

Commandez votre kilt ICI.


FAQ

Existe-t-il d’autres types de kilt ?

Les kilts ont également une longue histoire dans la culture irlandaise, et bien qu’il existe de nombreuses différences entre les kilts des 2 pays, ils ont pour point commun d’être un symbole de fierté et de célébration de l’héritage celtique.

Pictured: The Irish Emerald Kilt
En photo : Irish Emerald Kilt

Pour en savoir plus sur l’Emerald Isle’s Irish Kilts rendez-vous ICI.

Tout le monde peut-il porter un kilt écossais ?

Oui ! Tout le monde peut porter un kilt. En règle générale, il n’y a aucune restriction sur le port de la majorité des tartans, à l’exception de quelques rares motifs appelés «restreints», ce qui signifie qu’ils sont réservés à certains chefs ou à la famille royale. Si vous ne trouvez pas de tartan associé à votre nom de famille, pourquoi ne pas essayer un kilt écossais fabriqué à partir de l’un des tartans universels ? Ceux-ci incluent les tartans Royal et Hunting Stewart, Black Watch, Flower of Scotland et bien d’autres.

Que porter sous un kilt écossais ?

Avouons-le, c’est la première question que l’on se pose lorsqu’un gentleman porte un kilt, n’est-pas ? Et bien il est vrai qu’il existe une tradition écossaise qui consiste à ne pas porter de sous-vêtement sous un kilt écossais.

Selon une rumeur, le code militaire écossais du XVIIIe siècle prescrivait le kilt mais ne mentionnait pas les sous-vêtements. Les soldats écossais, en bons écossais, prirent cela comme un défi plutôt que d’accepter qu’il s’agissait d’un oubli. C’est ainsi que la tradition sans sous-vêtements a commencé !

Dans la pratique moderne du port du kilt, cela semble être une question de préférence personnelle. Dans certaines situations formelles, les sous-vêtements sont absolument nécessaires. La plupart des entreprises de location de kilts stipuleront que les clients portent des sous-vêtements à des fins d’hygiène. Le Scottish Official Board of Highland Dancing a également intégré les sous-vêtements au code vestimentaire, ce qui est logique quand on voit certains des high kicks impliqués dans la danse des Highlands !

Le réponse à cette question est donc : mystère !


A propos de l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires pour cet article

  • MORET
    15/01/22 - 16:06

    C’est avec plaisir que j’ai lu cet article où j’ai découvert beaucoup de choses au sujet du kilt. C’était très intéressant.

  • Nelly Durand d’Alverny
    15/01/22 - 16:39

    bonjour ou plutôt bonsoir
    mon arrière grand mère paternelle venait d’Ecosse j’ai très peu de renseignements sur sa région d’origine je sais seulement ce que mon père m’en a dit: elle s’appelait Jenny Dunn et les couleurs du tartan de son Clan étaient marron et jaune je voudrais savoir si quelqu’un pourrait me dire si son nom de Famille et le peu que je sais des couleurs du tartan correspondent a une région d’origine précise ou pas je me préoccupe de cette question car j’ai 6 petits enfants et j’aimerais leur transmettre des éléments de leur histoire familialeen esperant que quelqu’un pourra me donner des éléments de réponse je vous remercie d’avance
    Nelly Durand d’Alverny

  • Denis ROUSSEL
    16/01/22 - 08:36

    Merci Anne pour ce nouvel article instructif.
    A terme il serait sans doute intéressant d’en faire une compilation (en français et en anglais) et de la proposer aux lords et aux ladies, voire au-delà.
    Vive l’amitié franco-écossaise.
    P.S. Le château écossais (Cunningham) de Cherveux (près de Niort) a été racheté récemment par un couple d’américains férus d’art et d’histoire.
    Kisses from lord Dennis (Vice chairman of “Welcomechire association” (pour apprendre à parler l’anglais), à Echiré (79410)

    • Anne
      17/01/22 - 13:05

      Merci cher Lord, nous prenons bonne note de vos idées.
      Amitiés,
      Anne

  • Pascale Pozzoni
    18/01/22 - 12:15

    Merci Anne pour cet intéressant article. Aujourd’hui une lady peut-elle porter un kilt ?
    Bien à vous,
    Pascale Pozzoni

    • Anne
      19/01/22 - 14:06

      Bonjour,
      Traditionnellement, les femmes portent plutôt le tartan sous forme de jupe ou encore de châle drapé autour de l’épaule (“erasaid”). Rien n’empêche une femme qui le souhaite de porter un kilt !
      Bien à vous,
      Anne

  • GAGNEAU Michael
    19/01/22 - 11:28

    Excellent article précis et détaillé à souhait.

    Une véritable tradition à faire prospérer…
    Le code CTST est-il celui à communiquer en cas de besoin pour retrouver le tartan des Highlands Titles ?

    • Anne
      19/01/22 - 14:12

      Bonjour,
      Si vous recherchez le tartan sur le Scottish Register of Tartans, sa référence y est 10510.
      Bien à vous,
      Anne

Une remarque ? Laissez un commentaire !