• (0) Article(s)€0.00

Réensauvagement

En Ecosse, le terme « réensauvagement » ou « rewilding », est couramment utilisé pour décrire la restauration de la terre à son état naturel.

 

Il n’y a pas de définition acceptée du terme et sa signification est susceptible de varier selon les pays, mais une définition actuelle utilisée par Rewilding Europe est la suivante:

Le Réensauvagement assure que les processus naturels et les espèces sauvages jouent un rôle beaucoup plus important dans les paysages terrestres et marins, ce qui signifie qu’après l’intervention initiale, la nature est à-même de prendre mieux soin d’elle-même. Le Réensauvagement aide les paysages à devenir plus sauvages, tout en offrant à la société moderne des opportunités de renouer avec ces endroits plus sauvages pour le bénéfice de toute vie.

C’est précisément ce que visent nos projets de Réserves Naturelles. Avec l’aide de nos soutiens, nous transformons des plantations forestières commerciales inaccessibles d’arbres non indigènes et des paysages stériles en réserves naturelles pérennes qui pourront être appréciées non seulement par nous, mais par les générations futures.

Nous avons encouragé la faune à retourner dans la région, et la liste d’espèces présentes à Glencoe Wood et Mountainview continue de croître chaque année. Le plus beau moment a peut-être été de voir un Balbuzard pêcheur à Glencoe Wood, en train de plonger puis d’attraper une truite dans le lochan créé en 2015.

osprey catching fish

Image credit to www.bbc.co.uk

 

Nous avons également assisté au retour de l’Hespérie du brome, une espère qui s’est éteinte en 1976 en Angleterre et qui est maintenant confinée dans une dizaine de régions de l’ouest de l’Ecosse.

 

chequered skipper

 

Quand c’est possible, nous soutenons d’autres causes ayant des objectifs similaires, telles que Wildcat Heaven, le Bumblebee Conservation Trust et le Bat Conservation Trust. Cela ne servirait à rien de réintroduire des espèces disparues si nous laissons celles existantes s’éteindre.
Le processus de réensauvagement n’est pas sans obstacles. Par exemple, les propriétaires de bétail s’inquiètent de la présence de prédateurs naturels pour leurs animaux, mais le mouvement profite d’un soutien fort du public et nous sommes encouragés par le fait que la première demande de licence de réintroduction du Lynx eurasien, dans Kielder Forest, ait été soumise en juillet 2017 par Paul O’Donoghue, que beaucoup de nos Ladies, Lairds et Lords ont rencontré lors de nos Rencontres Entre Voisins annuelles.

 

Peut-être que les arguments les plus convaincants pour le réensauvagement sont:

  1.  Ayant chassé des espèces jusqu’à l’extinction, nous avons le devoir moral et éthique de les ramener, et
  2.  La réintroduction d’espèces clés telles que le castor et le lynx améliore la capacité d’un écosystème à s’autoréguler.

 

Actuellement, le nombre de cervidés en Ecosse est trop élevé. Ils se nourrissent de jeunes pousses d’arbres, abîment les jeunes arbres avec leurs bois et dépouillent l’écorce des arbres plus âgés. Afin d’éviter des dommages excessifs dans les forêts écossaises (il reste seulement 5% de la forêt Calédonienne d’origine), les cerfs doivent être abattus car ils n’ont pas de prédateur naturel. Le Lynx eurasien est un spécialiste des cerfs et contrôlerait leur nombre naturellement.

L’Essai de Réintroduction du Castor en Ecosse s’est terminé avec succès en 2014, et le 24 novembre 2016, le gouvernement écossais a décidé que les castors resteraient en Ecosse. Leur retour marque la fin d’une absence de 400 ans et les avantages de leur réintroduction incluent la création de nouvelles zones humides soutenant une variété d’autres espèces telles que les loutres, les campagnoles, les poissons et les libellules ; la création de bois plus diversifiés grâce à leur recépage des arbres, qui aide à réguler les inondations et à améliorer la qualité de l’eau.

 

knapdale beaver

Beaver at Knapdale, Scotland. Photo credit: Steve Gardner

 

Il y a plusieurs bonnes sources d’informations concernant le réensauvagement en Ecosse, notamment The Scottish Beaver Trial , The European Nature Trust et le Lynx UK Trust.

 

 

Partagez cette page !