• Votre devise :
  • Se connecter
  • (0) Article(s) €0.00

James Graham – Un Héro Écossais

Écrit par: Anne
Publié: 1st October 2017

Texte d’origine écrit par Hamish

James Graham – Un Héro Ecossais

Tout le monde a entendu parler de William Wallace depuis que son nom est rendu célèbre dans le monde entier avec le film Braveheart. Il y a quelques autres personnages natifs d’ Écosse qui sont de renommée mondiale, et surtout on retrouve plusieurs  poètes militants écossais à travers l’histoire.

 

James Graham, marquis de Montrose, fait partie des écossais dont les actions méritent un chef-d’œuvre cinématographique. Cet homme était un protestataire éloquent contre Charles Stuart I. Il détestait le comportement et les demandes puériles du roi. Peu de gens en Écosse étaient plus antiroyalistes que Graham.

 

Imaginez sa surprise lorsque le roi lui-même se présente un jour à sa porte pour demander son aide. Charles n’a ni argent ni armée, mais il a besoin de quelqu’un pour l’aider et il pense que James est la bonne personne. Il pense que la célèbre passion de cet homme fait de lui un bon leader, même avec peu de ressources.

 

Contre toute attente, James Graham accepte. Il rassemble quelques hommes et va demander de l’aide à son cousin, Black Pate Graham. Pendant sa visite, James envoie un message au célèbre Alastair MacDonald (Colkitto) pour lui demander son aide. Son message arrive juste à temps pour empêcher les hommes de Colkitto de combattre les hommes du côté Stuart. Colkitto  accepte d’apporter son aide dans le but de se battre pour le roi, et c’est ainsi que les deux armées se sont unies au lieu de se battre. Ils  chantent et boivent ensemble tout en parcourant l’Ecosse.

 

Leur plus grand défi les attend au sommet d’une colline, où ils découvrent toute une armée de covenantaires. Les soldats sont bien équipés, avec des armures et des armes, des chevaux et des boucliers. Ils portent des bannières avec l’inscription  “Jésus et pas de quartier”.

 

Les hommes de Graham  s’interrogent. Ils n’ont aucune arme juste des rochers qu’ils ont ramassés plus tôt pour se battre les uns contre les autres. Les Irlandais n’ont qu’un seul coup dans leurs mousquets. Ce sont de bons combattants et ils sont prêts, mais ils sont vraiment mal équipés.

 

À califourchon sur son cheval, James regarde l’armée en bas et réfléchit un moment. Puis, il pointe la colline et  dit: « Il y a des armes à prendre. Allez ! »  Les hommes rassemblés l’écoutent et se jettent dans la mêlée. Les Irlandais  utilisent leur tir unique puis se servent des mousquets comme des clubs de golf. Non seulement, ils  récupérent les armes abandonnées par l’armée de Covenantaires, mais ils s’en sortent victorieux. Triomphants, James et son armée  continuent  à progresser à travers l’Ecosse, remportant des batailles incroyables et affichant des exploits impossibles.

 

Bien que James Graham ait finalement été trahi, l’intégrité de l’homme n’a jamais vacillé. La veille de sa pendaison, un de ses geôliers lui demande pourquoi il passe du temps à arranger ses cheveux. Il plaisanta: “Ma tête est toujours la mienne. Ce soir, vous pourrez en faire ce que vous voulez.”

 

Lors de sa mort, les gens furent surpris par son sang-froid, et un commentateur anglais à l’époque déclara que son attitude n’avait pas changé même face à sa propre mort. James Graham était l’un des grands héros et aventuriers de l’Histoire écossaise, et son histoire est l’une des plus romantiques d’Écosse.


Concernant l'Auteur

Écrit par: Anne


Commentaires sur cet article

Une remarque ? Merci de laisser un commentaire.